En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5254-SOPPUY-028 - Ingénieur d'études en génie des procédés H/F

Ingénieur d'études en génie des procédés H/F


Date Limite Candidature : mercredi 8 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5254-SOPPUY-028
Lieu de travail : MONT DE MARSAN
Date de publication : mercredi 17 novembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 8 décembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : De 2109€ à 2226€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre des collaborations entre la société HOLISTE, la société ARROSIA, la société BIOLANDES, la plateforme Xylomat de l'IPREM, laboratoire de recherche de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour et la Chaire Bois (E2S/CD40) et le CNRS nous souhaitons poursuivre le développement de nouveaux matériaux biosourcés à base de co-produits agroforestiers non-valorisés.

Ainsi, dans un contexte collaboratif rassemblant une équipe de chercheurs, une filière et son écosystème, l'ingénieur(e) recruté(e) par le CNRS via le projet France Relance ECOPIN, aura pour mission de contribuer au développement d'écomatériaux. Il/elle mènera un travail approfondi de recherche et développement dans le domaine des matériaux (formulation, procédé, propriétés d'usage, durabilité) selon les attentes des marchés et leurs contraintes industrielles de mise-en-œuvre. L'ingénieur(e) recruté(e) assurera la veille technologique dans les domaines concernés et communiquera sur l'avancée de ses travaux au sein des projets de recherche qui lui seront confiés par l'ensemble des partenaires.

Activités

- Le(a) candidat(e) devra réaliser une étude bibliographique rigoureuse et mettre en place des expérimentations en utilisant les équipements disponibles au laboratoire et ceux nouvellement acquis par les équipes impliquées dans le projet.
- Le(a) candidat(e) procédera a une analyse sur le dimensionnement des équipements et participera activement à la mise en place d'une chaîne de production.
- Le(a) candidat(e) devra définir les protocoles expérimentaux à suivre pour la validation des produits. Il/Elle veillera à élaborer des études d'optimisation de procédés et assurera un suivi qualité et des certifications.
- Le(a) candidat(e) sera responsable de la rédaction de Fiches Techniques (FT) et de Fiches de Sécurité (FDS) permettant la caractérisation des nouveaux composites selon des normes internationales.
- Le(a) candidat(e) exposera régulièrement ses résultats auprès des membres du consortium du projet ainsi que lors de manifestations internationales pour les aspects non confidentiels de sa recherche.
- Le(a) candidat(e) contribuera activement à la scale-up et à l'industrialisation

Compétences

- Diplômé(e) Ingénieur(e) Génie des Procédés, sensibilisé aux procédés sur les biopolymères ou les matériaux biosourcés
- Intérêt prononcé pour la cause environnementale, les matériaux biosourcés et une envie d'œuvrer pour le développement d'une économie circulaire
- Capacité à interagir et travailler sur des sujets variés dans un environnement de recherche multidisciplinaire, en menant les actions jusqu'au bout.
- Sens du travail en équipe et des qualités relationnelles.
- Faire preuve de méthode et disposer d'un grand sens de l'observation, de bonnes capacités d'analyse et de synthèse.
- Volonté de s'investir dans un projet dynamique et avec plusieurs acteurs involucrés sur la durée.
- Connaissances des techniques de polymérisation, de mise en œuvre et de caractérisation de matériaux.
- Polyvalence, rigueur scientifique, adaptabilité et remise en question pour suivre l'évolution rapide des technologies et des normes.
- Maîtrise de la langue anglaise (B1-C2).

Contexte de travail

L'entreprise référente pour cette mission sera la société HOLISTE.
Dans la pratique, les travaux seront menés sur deux sites : la plateforme Xylomat de l'IPREM, basée à Mont-de-Marsan et l'antenne landaise de la Société Holiste. Toutefois, il est à noter qu'une partie des activités aura lieu au sein de l'atelier de la société ARROSIA (Anglet) en tant que sous-traitant.
L'équipe permanente Montoise est composée d'un professeur titulaire et d'un maître de conférences travaillant au sein du Département des sciences des matériaux (SGM), également membres de l'IPREM. L'équipe non permanente est composée d'un chercheur responsable de la chaire junior (BOIS), de quatre chercheurs postdoctoraux et de six chercheurs doctorants. L'équipe permanente d'Anglet se compose d'une Designer produit (Dirigeante de l'entreprise), de deux Ingénieures (matériaux et développement durables & chimie des polymères) et d'une Responsable administrative et commerciale. Quant à l'équipe non-permanente, on distingue un Ingénieur (chimie des matériaux) et une Chargée de communication.
Il est précisé que cette offre de recrutement CNRS s'inscrit dans le cadre du plan France Relance (Mesure Préservation de l'emploi de R&D, Action 3 : citoyen français diplômé Bac+5 pendant l'année scolaire 2019-2020 ou 2020-2021 soit en France ou à l'étranger ou citoyen étranger diplômé Bac+5 pendant l'année scolaire 2019-2020 ou 2020-2021 d'une Université ou Grande École Française) sur un projet de collaboration de recherche avec une entreprise qui sera soumis à validation de la DRARI.
Pour plus d'informations, contacter : contact@arrosia.fr - eduardo.robles@univ-pau.fr nlucenet@hiliste.com

Contraintes et risques

Travail important à fournir en raison des attentes des partenaires industriels impliqués dans le projet.
Confidentialité élevée du projet en raison des perspectives industrielles.

On en parle sur Twitter !