En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5253-MARDOU-005 - H/F PostDoc Criblage d'électrolytes solides pour batteries

H/F PostDoc Criblage d'électrolytes solides pour batteries

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 30 janvier 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5253-MARDOU-005
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : lundi 9 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 15 février 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2830€ brut mensuel, ajustable selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

- Collaboration active avec les membres du RS2E (réseau "Stockage électrochimique de l'énergie") et en particulier les membres du consortium BATMAN
- Coordination locale du projet (réunions, encadrement de stagiaires et doctorants ...)
- Mise en place d'une stratégie computationnelle efficace pour l'exploitation des outils de l'intelligence artificielle

Activités

Calculs DFT sur les electrolytes et interfaces solide/solide
Mise en place d'une base de données pour l'intelligence artificielle
Rédaction de mini-projets pour l'accès aux ressources de calculs HPC nationales

Compétences

Doctorat en chimie physique théorique.
Matière condensée (codes périodiques)
Programmation python

Contexte de travail

Ce projet s'inscrit dans le cadre du réseau collaboratif (RS2E ; stockage électrochimique de l'énergie) et sera financé par l'ANR via le PEPR Batteries

Contraintes et risques

Aucun risque particulier identifié en dehors de risques liés au travail sur ordinateur

Informations complémentaires

Au cours de la dernière décennie, un grand nombre d'électrolytes solides ont été examinés en tant que candidats potentiels pour les batteries tout-solide. Sur la base de leur bonne conductivité ionique, plusieurs composés tels que le LGPS ou le LLZO ont vu le jour. Cependant il apparait que la conductivité n'est plus aujourd'hui un critère suffisant, et que la stabilité des interfaces est encore plus importante. En particulier, l'interface avec le Li métallique est vitale car c'est l'endroit où se produit la formation de dendrites qui nuisent au bon fonctionnement de la batterie. Les interfaces peuvent être instables du fait de la réactivité chimique et/ou de contraintes mécaniques. Dans ce projet, nous nous concentrerons principalement sur ces problématiques en effectuant des calculs DFT sur un grand nombre de facettes de structures d'électrolytes solides. Le criblage à haut débit sera effectué à l'aide d'outils d'IA en ciblant une série de descripteurs, tels que les mismatch structuraux ou l'énergie de surface.
Les fenêtres de stabilité seront évaluées sur la base de calculs thermodynamiques. Il convient de noter que les structures correspondantes pourront ne pas être considérées comme les principales électrolytes, mais qu'elles pourront jouer un rôle de tampon entre l'électrolyte et l'électrode de lithium métallique. Dans de tels cas, les propriétés des deux interfaces doivent être examinées et optimisées.

On en parle sur Twitter !