En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5237-LAUBOU-001 - Post-doctorat en biologie du développement (H/F)

Post-doctorat en biologie du développement (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 26 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Post-doctorat en biologie du développement (H/F)
Référence : UMR5237-LAUBOU-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : vendredi 5 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 3021 € et 4208 € bruts selon expérience et grille de salaire du CNRS
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Biologie cellulaire, développement, évolution-développement, reproduction

Missions

Le contrôle précis de la croissance est un aspect fondamental du développement des organismes multicellulaires, qui assure que chaque individu atteigne la taille conforme à son espèce et des proportions corporelles adéquates. La croissance est régulée à différentes échelles et par différents types de signaux pour assurer le couplage entre la croissance des organes individuels et celle de l’organisme en accord avec l’environnement. Le contrôle de la taille des organes implique également une certaine plasticité des mécanismes de régulation de la croissance pour assurer la robustesse des phénotypes adultes malgré des perturbations développementales.
En utilisant le modèle drosophile, le jeune chercheur mettra en œuvre des approches de génétique, microscopie et transcriptomique afin de mieux comprendre comment les organes et les organismes compensent la croissance anormale d’un tissu. Ce projet permettra de mettre en lumière des mécanismes fondamentaux de contrôle de la taille et pourra avoir un impact sur notre compréhension de certaines conditions pathologiques.

Activités

Pour mener à bien ce projet, le post-doctorant ou la post-doctorante devra :
• Combiner et optimiser l’utilisation d’outils génétiques chez la drosophile ciblant l’expression de gènes en particulier dans les précurseurs des ailes
• Réaliser des dissections à différents stades de développement et procéder à des immunomarquages
• Développer un protocole de live imaging
• Générer et tester de nouveaux outils génétiques
• Présenter les résultats sous forme d’articles, de séminaires et de participation à des conférences internationales

Compétences

Le candidat ou la candidate doit être titulaire d’un doctorat en biologie du développement, biologie cellulaire, génétique ou dans un domaine connexe. Motivation, créativité, indépendance et bonne capacité à interagir avec les collègues et collaborateurs sont les critères les plus importants.
Une expérience dans l’un des domaines suivants est fortement souhaitée :
- Génétique de la drosophile
- Microscopie de fluorescence et analyse d’image
- Transcriptomique (single-cell RNA sequencing)
- Biologie moléculaire/clonage pour la génération de lignées transgéniques
Une bonne maitrise de l'anglais parlé et écrit est requise, le français n’est pas nécessaire.

Contexte de travail

Le post-doctorant ou la post-doctorante bénéficiera du contexte dynamique d’une jeune équipe récemment établie au Centre de Recherche en Biologie cellulaire de Montpellier (CRBM). Situé sur le campus historique du CNRS de Montpellier "Route de Mende", le CRBM bénéficie de la proximité géographique de plusieurs instituts, créant ainsi un environnement stimulant et international. Les laboratoires du CRBM ont accès à des plateformes de haut niveau notamment en imagerie par le biais de BioCampus.