En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5221-BENRUF-001 - Post-doctorat en physique expérimentale de la matière condensée (H/F)

Post-doctorat en physique expérimentale de la matière condensée (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : samedi 7 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5221-BENRUF-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mercredi 7 juillet 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le projet propose l'utilisation de spectroscopies optiques avancées et la réalisation de mesures structurales à haute pression et haute température (HP-HT) pour caractériser la réactivité Fe–O d'une part et étudier les mécanismes du polyamorphisme dans les verres d'oxyde simples d'autre part.

Activités

Le candidat retenu mènera des expériences de spectroscopie vibrationnelle HP-HT (infrarouge, Raman) sur des composés Fe–O à l'aide de cellules à enclumes diamant et d'un système de chauffage laser in situ (1500-4000 K; 10-100 GPa). Des oxydes de fer de stœchiométries originales, en abondance au sein du manteau terrestre et de son noyau, peuvent être obtenues dans des conditions extrêmes. Ces nouveaux composés sont également intéressants pour leurs propriétés électroniques et magnétiques. Le candidat participera également à la caractérisation structurale de la réactivité Fe–O à HP–HT aux grands instruments (ESRF, SOLEIL, PETRA, Spring-8, APS) en étroite collaboration avec les équipes de l'ICG Montpellier et du Bayerisches Geoinstitut. En parallèle, le candidat mènera des expériences HP-HT Brillouin pour parvenir à une description précise du mécanisme microscopique du polyamorphisme induit par la pression dans des verres d'oxyde représentatifs (GeO2, B2O3). Les verres d'oxyde simples forment un excellent terrain de jeu pour étudier le polyamorphisme, car les effets de volume libre intrinsèque et de topologie de réseau peuvent être traités. Comprendre et décrire la structure et les propriétés de l'état vitreux pose d'énormes difficultés et reste un problème fondamental en physique de la matière condensée. Cette partie est développée en étroite collaboration avec une équipe de l'IMPMC, Paris, où la modélisation numérique est réalisée pour compléter les expériences.

Compétences

Les candidats doivent posséder, ou être sur le point d'obtenir, un doctorat en physique de la matière condensée ou en science des matériaux et idéalement une formation en spectroscopie vibrationnelle. Une première expérience en techniques haute pression serait un plus.

Contexte de travail

Laboratoire Charles Coulomb (https://coulomb.umontpellier.fr/)
En collaboration avec l'Institut Charles Gerhardt Montpellier (https://www.icgm.fr/) &
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie Paris (http://impmc.sorbonne-universite.fr/fr/index.html)

Informations complémentaires

Financement ANR

On en parle sur Twitter !