En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5204-EMICHA-001 - ingénieur en archéométrie (H/F)

ingénieur en archéométrie (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 22 octobre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5204-EMICHA-001
Lieu de travail : LE BOURGET DU LAC,LE BOURGET DU LAC
Date de publication : jeudi 1 octobre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 2 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2088 € et 2206 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur·e d'étude aura pour mission d'étudier des micro-prélèvements provenant de sites ornés par méthode microscopique et spectroscopique à différentes échelles. L'étude de ces peintures rupestres s'intègre dans un projet scientifique plus large dirigé par Julien Monney dans le cadre d'un PCR Datation des Grottes Ornées. Il/Elle participera à l'équipe scientifique interdisciplinaire et sera encadrée par Emilie Chalmin, coordinatrice des analyses des matières colorantes au sein du laboratoire EDYTEM.
Il/Elle aura pour mission de réaliser les analyses microscopiques (loupe binoculaire, microscope optique, microscope électronique) et spectroscopiques (spectroscopie de fluorescence X, infrarouge, diffraction des rayons X). Il/Elle sera en charge de la préparation et la gestion des échantillons.

Activités

Conditionner et préparer les échantillons archéologiques (mise en résine et préparation de coupes polies)
Analyse pétrographique
Possible déplacement sur d'autres plateformes analytiques à Grenoble
Réaliser des mesures de caractérisation des matériaux archéologiques
Traitement des données
Rédaction d'un rapport final
Faire respecter la réglementation, en binôme avec l'assistant de prévention de l'unité
Participer à l'animation technique et pratique des plateaux microscopie et spectroscopie.

Compétences

Master 2 en Sciences des matériaux et ou archéométrie
Techniques de préparation d'échantillons
Techniques de caractérisation spectroscopique
Qualité de la mesure (notion de base)
Langue anglaise : A2 à B1
Connaissances ou intérêt pour l'archéologie demandées

COMPETENCES OPERATIONNELLES
Connaître les techniques courantes de préparation d'échantillons naturels solides (durs et meubles)
Définir, mettre au point ou adapter les préparations de matériaux afin de permettre leur caractérisation
Utiliser les outils informatiques nécessaires au pilotage des appareils et aux traitements des données
Autonomie sur les dispositifs instrumentaux
Qualité rédactionnelle et esprit critique et de synthèse
Sens de l'organisation et prise d'initiative
Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité
Goût du travail en équipe & curiosité interdisciplinaire

Contexte de travail

L'ingénieur·e d'étude sera affecté·e au laboratoire EDYTEM qui est une unité mixte de recherche du CNRS et de l'université Savoie Mont Blanc. EDYTEM est une unité de recherche dynamique et reconnue internationalement. Les 64 chercheur·euse.s et enseignant·e·s-chercheur·euse·s mènent des recherches interdisciplinaires dans le domaine des sciences de l'environnement et de la société avec comme champ d'application principal les socio-écosystèmes de montagne. Ils/Elles s'appuient pour cela sur la Plateforme Technique d'Appui à la Recherche du laboratoire, qui regroupe 20 ingénieur·e·s, technicien·ne·s et administratifs. La plateforme technique est organisée en pôles regroupant chercheurs, ingénieurs et techniciens. L'ingénieur·e d'étude sera affecté·e principalement au pôle Techniques d'Analyses en Laboratoire (PTAL ; 3 plateaux : Chimie, Sédimentologie et Spectroscopie/Microscopie). L'ingénieur·e de recherche, responsable de PTAL sera son N+1. Ses activités s'opéreront dans un cadre mutualisé à l'échelle de la communauté scientifique via la Plateforme régionale CEMBRO, ce qui le/la conduira à interagir avec des chercheur.euse.s d'autres unités.

On en parle sur Twitter !