En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5204-CECPIG-001 - Ingénieur en développement informatique appliqué en science de l'environnement (H/F)

Ingénieur en développement informatique appliqué en science de l'environnement (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5204-CECPIG-001
Lieu de travail : LE BOURGET DU LAC
Date de publication : mardi 26 décembre 2017
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2076 € brut, selon expériences
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La mission de l'ingénieur (e) sera de participer au démarrage de la constitution d'un silo d'accueil pour les données acquises au laboratoire en se focalisant sur un jeu de données spécifiques (ASCII, IMAGE, hyperSPECTRAL), en s'appuyant sur un workflow identifié par des Groupes de chercheurs ou des Pôles de compétences. Il utilisera dès la construction la description du contenu en s'appuyant sur des normes et des formats pour le stockage, l'interopérabilité, l'accessibilité, requis par les systèmes d'informations ciblés en aval (ie OLA, ORCHAMPS, ROZA, Trajectories). Il prendra appui sur les infrastructures techniques du mésocentre de calcul et de stockage MUST (LAPP, Annecy).

Activités

Au sein du nouveau « Pôle Transversal Data » et en connexion avec les partenaires des systèmes d'information existant, les activités de l'Ingénieur(e) sera de participer à l'élaboration d'un système d'information pour la captation de données acquises en laboratoire. Il
 participera à la modélisation du système d'information,
 définira et déployer l'architecture matérielle et logicielle idoine, composée d'outils open-source ;
 réalisera des scripts de transformation de données non conformes vers des formats standards et collecter leurs métadonnées pour approvisionner le système d'information ;
 développera des passerelles entre les modèles de données et les interconnecter avec des bases de données distantes ;
 participera au déploiement de systèmes préconisés pour la consultation et la visualisation de données, conformes aux standards de l'OGC, en particulier la norme ISO 19115 ;
Avec nos partenaires nationaux, il sera amené à participera à des projets d'intégration de données par les méthodes et outils de l'interopérabilité du web sémantique exploitant par exemple les référentiels, thesaurus nationaux ou internationaux, et les ontologies du domaine dont par exemple LIPD et OBOE.
La formation de l'ingénieur(e) aux méthodes et outils spécifiques sera assurée en interne ou par des partenaires (dont MUST) et dans le cadre de la formation continue délivrée par le CNRS. Le poste requiert de la mobilité pour participer aux réseaux de nos partenaires ou réseau métiers.

Compétences

• maîtrise de la modélisation conceptuelle (UML) et des bases de données relationnelles (SQL),
• maitrise de Linux et d'un langage de programmation (Java, Python)
• maitrise d'un environnement de développement WEB (LAMP, JSP, AJAX, ...)
• connaissance d'un ETL
• connaissance générale d'un standard description de données (ie OGC Observations & Mesurement)
• connaissance de base des outils du Web sémantique (RDF, OWL, SPARQL, triplestore)
• connaissance appréciée des modèles graphes ou clé-valeur appréciée (NoSQL)
• sens du travail en équipe important
• savoir analyser les besoins et formaliser les processus du domaine d'application
• anglais : expression : niveau 1 ; compréhension : niveau 2

Contexte de travail

Le partage de données est une des évolutions majeures pour le développement des connaissances et l'innovation dans les années à venir. Dans ce contexte, le laboratoire Edytem conscient de ces enjeux, s'est doté d'un pôle de compétence sur les données pour accompagner ses agents vers cette transition. Le laboratoire EDYTEM est une unité de recherche interdisciplinaire de taille moyenne (35 chercheurs et enseignant chercheurs permanents), dynamique et reconnue internationalement dans le domaine des sciences de l'environnement et de la société appliqué aux socio-écosystèmes de montagne.
Sa Plateforme Technique d'Appui à la Recherche (PTAR) regroupe 9 personnels techniques et est organisée en pôles de compétences regroupant chercheurs, ingénieur(e). L'ingénieur(e)sera impliqué dans d'un Pôle « Transversal DATA », interagissant avec tous les pôles. Il(elle) travaillera sous la coordination directe du responsable de PTAR, en interaction quotidienne avec l'ingénieure en charge de la coordination des projets de bancarisation de données et avec un ingénieur développeur (Java/Android).
La dimension « hors les murs » de ce poste est importante, la priorité étant donnée aux projets structurants dépassant les contours stricts de l'unité, en particulier les projets du DiPEE, IDEX Grenoble Alpes, de la Zone Atelier Alpes et des réseaux nationaux comme celui des Zones ateliers (LTER-France), du Centre de Carottage et de Forage National du CNRS (C2FN), de l'Infrastructure de recherche ANEE, ou de toute autre initiative d'envergure dans laquelle EDYTEM est fortement impliqué.

Contraintes et risques

aucun

On en parle sur Twitter !