En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5199-FRADER-004 - Ingénieur d'Etude en archéologie, archéométrie et gestion des données H/F

Ingénieur d'Etude en archéologie, archéométrie et gestion des données H/F


Date Limite Candidature : mercredi 19 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5199-FRADER-004
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mercredi 28 avril 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2088 € et 2206 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'Ingénieur d'Etude assistera l'équipe du projet ERC Synergy QUANTA basée à Bordeaux dans l'acquisition, le stockage et la gestion des données permettant le développement du projet. Il jouera aussi un rôle dans l'organisation de missions en France et à l'étranger et le partage sécurisé des données avec les autres équipes impliquées dans le projet, basées à Leipzig, Bergen et San Diego. Il aura la responsabilité de l'entretien, gestion et utilisation des équipements du projet (SEM-EDS, microscope confocale, scan 3D, macroscope avec système photo). Il participera aux missions sur le terrain, dans des musées, institutions de recherche et conservation.

Activités

- création et gestion de bases de données, de collections et de bases d'images
- traitement d'images et dessins vectorisés
- organisation de missions et gestion des relations avec les structures de conservation du matériel archéologique
- analyse de matériel archéologique
- entretien, gestion et utilisation d'équipements de haute précision
- écriture de rapports en français et en anglais et participation éventuelle à des publications dans ces langues

Compétences

- bonnes compétences dans création et gestion de base de données
- bonnes compétences dans l'utilisation de logiciels de traitement d'images et de dessin
- bonnes compétences dans gestion de collections et archives de texte et images
- compétences en macrophotographie
- compétences en muséologie et conservation
- bonnes compétences en microscopie confocale
- compétences de base en microscopie électronique à balayage
- bonnes compétences dans l'acquisition et traitement scans 3D
- bon niveau d'anglais
- excellentes capacités à évoluer dans un environnement interdisciplinaire et international
- excellente motivation et capacité à travailler en équipe
- connaissances en archéologie paléolithique souhaitées
- connaissances en statistique souhaitées
Des formations internes peuvent être mises en place pour acquérir certaines de ces compétences

Contexte de travail

PACEA est une unité mixte de recherche rattachée au CNRS (InEE), à l'université de Bordeaux et au Ministère de la Culture. Nos recherches s'intéressent à l'histoire évolutive, culturelle et symbolique des populations du passé en relation avec les changements environnementaux depuis l'origine du genre Homo jusqu'à des périodes récentes. Cette thématique très large s'appuie sur un large panel de spécialistes intégrant : archéologues, bio-archéologues, archéologues funéraires, paléoanthropologues, paléopathologistes, préhistoriens, archéozoologues, paléontologues, paléogénéticiens, géoarchéologues et géologues.
L'objectif du projet ERC Synergy QUANTA est d'établir quand, où, comment et pourquoi les humains ont fait la transition entre les modes de quantification approximative que nous partageons avec de nombreuses espèces animales et la quantification symbolique exacte qui caractérise la grande majorité des cultures humaines. Il s'agit donc de reconstruire l'évolution des outils cognitifs de quantification en tant que produits des pratiques culturelles et de leurs implications cognitives. L'équipe bordelaise est en charge de l'analyse des plus anciens systèmes pour stocker de l'information numérique, datées du Paléolithique.
L'ingénieur travaillera à Bordeaux sous la supervision de Francesco d'Errico (Directeur de Recherche CNRS) et Alain Queffelec (Ingénieur de Recherche CNRS). Il interagira avec un post-doctorant et un doctorant en cours de recrutement, également basés à Bordeaux, et avec les autres membres du projet, localisés en Norvège, Allemagne et Etats-Unis.

Contraintes et risques

Le candidat sera motivé pour voyager en Europe et en Afrique et sera prêt à effectuer des séjours dans les autres institutions impliquées dans QUANTA.

On en parle sur Twitter !