En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5194-CHRDEC-023 - Ingénieur/Ingénieure de recherche en production, traitement et analyse de données pour le programme 'Suivre des éoliennes en mer' (EOLENMER) (H/F)

Ingénieur/Ingénieure de recherche en production, traitement et analyse de données pour le programme 'Suivre des éoliennes en mer' (EOLENMER) (H/F)


Date Limite Candidature : lundi 6 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5194-CHRDEC-023
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : lundi 16 janvier 2023
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2583,56 € et 2768,35 € bruts mensuels selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Sous la responsabilité des directeurs scientifiques du programme, l'ingénieur / l'ingénieure réalise le suivi du cycle de vie des données (collecte, stockage, documentation des données, partage, traitement, diffusion) en lien avec les chercheur.es du projet. Il/elle participera également à la production et aux traitements des données, aux études scientifiques et aux valorisations en lien avec les chercheur.es. Il/elle sera en lien avec l'informaticien recherche du laboratoire Pacte qui supervise les systèmes d'information et leurs accès. Il/elle exerce son activité au sein de l'unité de recherche Pacte – Laboratoire de sciences sociales, localisée à la Cité des territoires à Grenoble.

Activités

• Elaborer un plan de gestion des données
L'ingénieur / l'ingénieure occupera un rôle pivot au sein du projet pour élaborer en dialogue avec l'ensemble des membres un plan de gestion des données cohérent avec les différents sources (achat, collecte, conversion) et natures (quanti/quali, textuelle, audio, vidéo, image) de données. L'objectif est de disposer d'un plan de gestion qui permette l'usage et le ré-usage de ces données, y.c. dans le cas d'une poursuite du projet après 48 mois. Il s'agira de cerner les statuts des partenaires et les éventuels enjeux de propriété intellectuelle/artistique. La personne sera autonome dans la gestion des données du projet mais pourra être appuyée de l'informaticien recherche du laboratoire Pacte pour trouver des solutions techniques adaptées en matière de systèmes d'information et d'accès à des espaces de stockage.
• Gérer la collecte des données
L'ingénieur / évaluera le niveau de sensibilité des données et les obligations afférentes en matière de réglementation RGPD (formulaire de consentement, notice d'information sur l'usage des données). Ces documents doivent être mis en place au démarrage de la recherche, et être adaptés par site et par lot d'enquête.
• Gérer le stockage des données
L'ingénieur / évaluera les besoins en matière de stockage et mettra en place les moyens afférents - en lien avec les outils disponibles à l'Université Grenoble Alpes (plateforme de stockage SUMMER). Il veillera à l'éventuel partage de ces données entre les chercheurs (accessible à tous ou accès restreint) durant et après le projet, en fonction de l'origine et du type de données (qui a produit quoi avant la recherche et sur quels projets/financements).
• Contribuer au traitement des données
L'ingénieur / sera capable de mettre ses compétences au service du groupe projet en matière de croisement de données (ex. construction de bases de données transversales à différents suivis thématiques) et de traitement de données (ex. cartographie, courbes d'évolution…). Il/elle pourra avoir une contribution scientifique aux études, et prendre part aux valorisations des résultats.
• Gérer de la diffusion des données
En accord avec les membres du projet, L'ingénieur / participera à la définition des règles en matière de diffusion des données, en fonction de la nature des données, des livrables et des valorisations envisagés. Il/elle vérifiera également si ces règles sont suffisantes au fur et à mesure que de nouvelles valorisations se développent, et si besoin proposera des adaptations.

Compétences

Connaissances théoriques :
• Connaitre l'environnement et le fonctionnement des établissements d'enseignement supérieur et de recherche, en particulier dans le champ des sciences humaines et sociales (ex. sociologie, géographie, économie)
• Langage de modélisation, manipulation et publication de données en sciences humaines
• Méthodes et outils en production de données
• Méthodes et outils en traitement et analyse des données
• Systèmes de gestion de base de données
• Cadre légal et déontologique en matière de gestion des données (RGPD), loi pour une république numérique
• Archivage pérenne de données de recherche
• Techniques de présentation écrite et orale
• Langue anglaise : B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Savoir faire:
• Savoir élaborer des outils de collecte (questionnaires, entretiens, études de cas, observations de terrain, monographies...)
• Savoir exploiter une base de données (manipulation de données, extraction de données pertinentes, fusion de bases)
• Savoir localiser, répertorier, analyser et critiquer les données (savoir statuer sur la pertinence des données ou des sources)
• Connaître les normes de documentation de données
• Savoir formaliser des techniques et des méthodes
• Rédiger des rapports ou des documents
• Mettre en œuvre une démarche qualité
• Élaborer un cahier des charges
• Aptitudes à l'animation, à la communication et au dialogue avec des partenaires variés.
• Connaissances techniques de la collecte de données bibliographiques et de la structuration de bases de données bibliographiques
• Connaissance des directives et moyens mis à disposition pour la science ouverte.

Savoir être :
• Avoir de l'autonomie et un réel sens du travail en équipe,
• Faire preuve de rigueur, un sens de l'organisation, des qualités d'anticipation et d'adaptation
• Etre force de propositions
• Faire preuve de clarté dans ses explications
• Assurer un reporting de qualité de son activité,
• Savoir alerter son supérieur,
• Respecter la confidentialité

Contexte de travail

Ce recrutement intervient dans le cadre du programme de recherche scientifique 'Suivre des éoliennes en mer' financé par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME). Ce programme a pour objectif d'étudier les effets du déploiement de l'éolien en mer (Manche, Atlantique, Méditerranée), sur les usages de la mer (professionnels, récréatifs, habitants), les territoires et les milieux marins. Cette initiative de recherche rassemble environ cinquante chercheur.es de sciences humaines et sociales, de l'environnement et de l'ingénieur, issus de différents laboratoires en France (Brest, Caen, Nantes, Paris, Grenoble). Financé pour 48 mois (2022-2026), il est coordonné par les laboratoires CIRED et Pacte.

On en parle sur Twitter !