En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5168-ALECOL-001 - Ingénieur en techniques biologiques (H/F)

Ingénieur en techniques biologiques (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 18 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur en techniques biologiques (H/F)
Référence : UMR5168-ALECOL-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 28 mars 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2200 et 2600 euros brut mensuel selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 6 - (Bac+3 ou 4)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Sciences du vivant, de la terre et de l'environnement
Emploi type : Ingénieur-e en techniques biologiques

Missions

L'ingénieur-e en expérimentation et instrumentation biologiques il/elle aura pour mission de produire, de purifier et caractériser les protéines nécessaire pour les projets de l’équipe.
Il/elle maintient et modifie la collection de vecteurs de l’équipe (biologie moléculaire).

Activités

Choisir le système d'expression approprié (cellules de mammifères, cellules d'insectes) pour diverses cibles protéiques
- Développer les protocoles pour l'expression, la purification et la
caractérisation fonctionnelles des protéines.
- Mener des expériences de recherche indépendantes (caractérisation biochimique et biophysique) sur les protéines du cytosquelette.
- Contribuer à la formation et l'encadrement technique des doctorants et assurer
une fonction de conseil et d'aide aux personnels de l'ensemble de l'unité
- Assurer une veille scientifique pour implémenter de nouvelles méthodes
- Présenter ses résultats à l'oral et à l'écrit, de préférence en anglais (B1)

Compétences

Savoirs / connaissances :
- Connaissances approfondies en biologie moléculaire, essentielles en particulier à la construction de vecteurs d'expression : clonages (incluant des technologies du type Gateway ou Gibson assembly), mutagenèse dirigée, PCR
- Connaissances approfondies des systèmes d'expression procaryotes et eucaryotes
- Langue anglaise : niveau minimum requis niveau B1

Savoir-faire :
- Maitrise des techniques de biochimie des protéines – expression des protéines en système procaryote et eucaryote, purification et caractérisation (purification par affinité, gels dénaturant)
- Maitrise des techniques de chromatographie (SEC et échange d'ions), de mesures par spectrophotométries, fluorimétrie et de microscopie de fluorescence.

Contexte de travail

Les activités du Laboratoire Physiologie Cellulaire Végétale (LPCV-Grenoble, CNRS Chimie), reposent sur une biologie multi-échelles. Des études fonctionnelles de protéines sont intégrées dans les contextes cellulaires et de l'organisme entier. A ce titre, la plupart des études se basent sur des données in vitro exigeant la production et la purification de protéines recombinantes. L'ingénieur-e en expérimentation et instrumentation biologiques travaillera dans l'équipe CytomorphoLab en interaction avec 4 autres membres, sous la responsabilité du chef d'équipe.
L'équipe étudie les règles qui régissent l'auto-organisation du cytosquelette.
L'ingénieur-e contribuera à ce programme, abordant directement ces questions
biologiques fondamentales. Il/elle travaillera sur différents projets en cours.
L'ingénieur-e pourra se former selon l'évolution des besoins.