En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5107-SOPHEU0-054 - Ingénieur de Recherche (H/F) en Métrologie de sources de rayonnement X par laser

Ingénieur de Recherche (H/F) en Métrologie de sources de rayonnement X par laser


Date Limite Candidature : vendredi 30 août 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur de Recherche (H/F) en Métrologie de sources de rayonnement X par laser
Référence : UMR5107-SOPHEU0-054
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TALENCE
Date de publication : mardi 2 juillet 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 27 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 847 € et 3 005 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Sciences de l'Ingénieur et instrumentation scientifique
Emploi type : Expert-e en développement d'expérimentation

Missions

L’ingénieur(e) sera en charge de l’organisation, de la réalisation et de l’analyse des campagnes expérimentales sur les deux types de sources. Il(elle) devra rédiger des rapports concernant l’efficacité de la conversion X et la gestion de la cible de conversion. Il(elle) bénéficiera pour cela de l’environnement expérimental déjà développé et mis en œuvre au CELIA et à ALPhANOV, incluant plusieurs diagnostics X complémentaires. L’objectif de son travail sera de valider la transposition de la
source X par laser, depuis le système académique du CELIA, jusqu’au prototype de haute puissance moyenne à ALPhANOV (conservation de l’efficacité de la conversion laser / X, de sa taille micrométrique, gestion des débris, etc).

Activités

L’ingénieur(e) travaillera en étroite collaboration avec les personnels techniques et de recherche des deux partenaires CELIA et ALPhANOV. Ses principales activités seront de :
- Prendre en main le fonctionnement des dispositifs expérimentaux (CELIA et ALPhANOV).
- Prendre en main le fonctionnement opérationnel des diagnostics X « basse cadence », ainsi que l’analyse de leurs données, puis les transposer en environnement haute cadence.
- Organiser et réaliser des campagnes expérimentales de métrologie de la source X et de la cible de conversion sur les deux systèmes.
- Communiquer les résultats de leurs analyses et rédiger des rapports.

Compétences

L’ingénieur(e) devra avoir des compétences générales en physique et être familier avec l’environnement de l’interaction laser intense – matière. Il(elle) devra avoir des connaissances dans les sciences et techniques de l’ingénieur en optique, instrumentation sous vide et détection de photons.
Un niveau correct en anglais (oral et écrit) est souhaité et il(elle) devra savoir travailler en équipe et s’adapter aux contraintes de la recherche expérimentale. Encadrement possible de stagiaires.

Contexte de travail

Le laboratoire CELIA est une unité mixte de recherche de l’Université de Bordeaux, dont l’activité est centrée sur l’interaction laser intense – matière. Il est impliqué dans le projet XPulse dont l’objectif est de développer un système innovant d’imagerie médicale par rayons X. Le système démonstrateur implique plusieurs partenaires de la Région Nouvelle Aquitaine, en recherche académique, industrielle et clinique. La contribution du CELIA consiste à fournir un ensemble de données expérimentales sur
la métrologie et l’optimisation de la source de rayonnement X. Ces études sont réalisées avec le laser Eclipse au CELIA (~ 1 J, 1 Hz), et le prototype haute cadence à ALPhANOV (~ 100 mJ, 1 kHz).
CDD au niveau Ingénieur de Recherche, début du contrat possible dès Octobre 2024 jusqu’à la fin de Décembre 2026 (date limite de financement du projet). La rémunération suit les grilles de la fonction publique qui tiennent compte du niveau d’expérience.


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.