En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5107-SOPHEU0-022 - H/F Post-Doc "Optimisation théorique des sources gamma produites par des impulsions laser intenses pour étudier la création de paires électron-positon en laboratoire"

H/F Post-Doc "Optimisation théorique des sources gamma produites par des impulsions laser intenses pour étudier la création de paires électron-positon en laboratoire"

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5107-SOPHEU0-022
Lieu de travail : TALENCE
Date de publication : mercredi 2 septembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 648 et 3 938 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La production de paires électron-positrons lors de la collision de deux photons énergétiques est un processus omniprésent en astrophysique. Le/la postdoc sera intégré(e) dans un projet dédié à l'étude de la production de paires électron/positron en laboratoire avec des sources de photons énergétiques produites par interaction laser-plasma sur des installations multi-PW. Le/la postdoc modélisera avec des modèles analytiques et des simulations numériques la production de paires électron-positron par le processus Breit-Wheeler linéaire. Il/elle sera aussi en charge de dimensionner et d'interpréter des expériences avec des simulations Particle-In-Cell (PIC) et Monte Carlo. Il/elle participera également à l'élaboration d'expériences préparatoires, à plus petite échelle, sur des installations laser Européennes, vouées notamment au développement de nouveaux diagnostics.

Activités

Le rôle du postdoc sera de modéliser analytiquement et numériquement la production de sources de photons énergétiques collimatées et de particules chargées. A cette fin, le/la postdoc devra effectuer des simulations PIC et Monte Carlo, à l'aide des codes numériques disponibles au CELIA. Il/elle sera en charge du choix des cibles à étudier (cibles structurées, cibles quasi-critiques...), et de l'obtention de lois d'échelle permettant de prévoir les caractéristiques des paires électron-positron produites en fonction des paramètres des impulsions laser utilisées, des paramètres des cibles et de leur éloignement. Il/elle devra aussi développer des codes ou des scripts dédiés à l'optimisation des diagnostics numériques.

Compétences

• Etre titulaire d'un doctorat ou un niveau équivalent de compétences et d'expérience dans le domaine scientifique de la physique des plasmas (essentiel).
• Avoir une formation solide en physique des plasmas, donnant évidence de la capacité de mener des recherches originales et de produire des articles scientifiques (essentiel).
• Expérience sur l'utilisation et l'interprétation de simulations plasma (PIC, hydro-radiative, MHD) (essentiel).
• Expérience de développement de codes de simulations plasma (PIC, hydro-radiative, MHD) (désirable).
• Compétences concernant la réalisation d'expériences de laboratoire avec des plasmas laser (désirable).
• Expérience sur le design et développement de cibles pour les expériences laser-plasma (désirable).

Contexte de travail

Cette position demandera beaucoup de travail en équipe et de recherche interdisciplinaire. Le/la postdoc interagira au quotidien avec d'autres chercheurs au CELIA (expérimentateurs, théoriciens et simulateurs), ainsi qu'avec des collaborateurs extérieurs. Il est attendu que le/la postdoc participe à la production de recherche indépendante et originale, qu'il/elle délivre des articles pour publication dans des journaux à comité de lecture et qu'il/elle participe au management du groupe de recherche.

On en parle sur Twitter !