En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5100-PATPOL1-001 - H/F Ingénieur de Recherche en Microbiologie Moléculaire

H/F Ingénieur de Recherche en Microbiologie Moléculaire


Date Limite Candidature : lundi 26 avril 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5100-PATPOL1-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 5 avril 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2437€ et 2616€ bruts mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Au sein de l'équipe Compétence et Transformation du Pneumocoque, dirigée par Patrice Polard, l'IR contribuera au projet RUMisBAC financé par l'ANR. Ce projet vise à caractériser à l'échelle moléculaire le mode d'action du peptide antimicrobien RumC1 produit par la bactérie Ruminococcus gnavus et actif contre un large de spectre de bactéries à gram positives. L'IR aura pour missions de prendre en charge la recherche de la (ou des) cible (s) d'action de RumC1 chez la bactérie pathogène de l'homme Streptococcus pneumoniae, de caractériser le système d'immunité naturel de R. gnavus actif contre RumC1 et transposé chez S. pneumoniae, et d'évaluer le potentiel d'évolution de résistance contre ce peptide chez S. pneumoniae

Activités

Développer et mettre en oeuvre un ensemble de techniques de génétique, de biochimie, et de biologie moléculaire et cellulaire adaptées aux bactéries :
- constructions de mutants, de banques d'expression de gènes, de fusions de gènes
- caractérisation génétique de suppresseurs
- purification sélective de protéines en condition native, et caractérisation de partenaires associés
- observation et analyse de localisation de protéines à l'échelle de la cellule isolée –
- tests d'interactions protéine-protéine.

Compétences

- connaissances approfondies en biologie bactérienne. Des connaissances sur les mécanismes de résistance et d'adaptation des bactéries seront très appréciées.
- solide maitrise des techniques en génétique et de biologie moléculaire, de biochimie et de biologie cellulaire appliquées aux bactéries
- capacité à travailler en équipe et de manière autonome
- rigueur expérimentale, sens de l'organisation
- maitrise logiciels spécialisés de la biologie et des outils de bureautique
- très bonnes compétences écrites, orales et de présentation en anglais

Contexte de travail

Inscrit dans un programme ANR mené par un consortium de 3 équipes, le travail sera mené de manière autonome dans l'équipe d'accueil, et fera l'objet régulier de synthèses et de présentations au sein du consortium. L'équipe d'accueil de l'IR est l'une des 6 équipes du Laboratoire de Microbiologie et de Génétique Moléculaire (LMGM), une unité mixte de recherche du CNRS et de l'Université de Toulouse 3, et constituante de la fédération de recherche du CBI (Centre de Biologie Intégrative). Les équipes de recherche du LMGM développent des projets principalement centrés sur la caractérisation de mécanismes fondamentaux de la cellule bactérienne, dans plusieurs espèces modèles commensales et pathogènes, par une combinaison d'approches multidisciplinaires. Le LMGM-CBI dispose de nombreux services et plateformes de pointe en soutien direct aux projets de recherche des équipes (ingénierie génétique, microscopie photonique et électronique, analyse de données de séquençage, plusieurs animaleries, etc).

Contraintes et risques

Dangers habituels associés à l'environnement du laboratoire (produits chimiques, matières biologiques); pas de risques supplémentaires.

On en parle sur Twitter !