En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5099-KERBYS-001 - Postdoc genome - imaging H/F

Postdoc genome - imaging H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5099-KERBYS-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 17 février 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 9 mars 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2600-3000EUR/m
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Analyser le role de la dynamique et structure du génome dans l'activation transcriptionnelle en utilisant le marquage d'un seul gène et du génome entier dans diverses conditions dans des lignées cellulaires humaines vivantes.

Activités

- Imagerie à fluorescence en temps réel en appliquant des nouvelles technologies mises au point par l'équipe
- analyse images
- interprétation quantitative
- optimisation
- extension projet de recherche

Compétences

- microscopie à fluorescence
- analyse quantitative d'images, utilisation et optimisation de programmes, codage un plus
- biophysique
- culture cellulaire si possible
- autonomie

Contexte de travail

L'importance potentielle de la dynamique de la chromatine dans la régulation transcriptionnelle sera plus aiguë aux gènes qui sont rapidement induits par les signaux cellulaires. Un modèle idéal pour une telle dynamique est les gènes inductibles par les œstrogènes dans les cellules tumorales mammaires (MCF7). Nous avons étudié les changements architecturaux de la chromatine des gènes clés sensibles à l'E2 à différentes échelles au cours de leur induction et montré que le mouvement de la chromatine est une contrainte à l'initiation de la transcription (Germier, Biophys. J, 2017; Shaban bioRxiv 2018). Le facteur de transcription, le récepteur des œstrogènes α (ERα), est connu pour former des foyers dans les cellules traitées avec une hormone qui peuvent se former autour des fibres et des boucles de la chromatine.

On en parle sur Twitter !