En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5089-SEBBRI-004 - Ingénieur d'Etudes (H/F) CDD Biologie cellulaire et moléculaire

Ingénieur d'Etudes (H/F) CDD Biologie cellulaire et moléculaire


Date Limite Candidature : lundi 5 août 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur d'Etudes (H/F) CDD Biologie cellulaire et moléculaire
Référence : UMR5089-SEBBRI-004
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 10 juillet 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2349 et 2472 euros brut mensuel selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Niveau 7 - (Bac+5 et plus)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
BAP : Sciences du vivant, de la terre et de l'environnement
Emploi type : Ingénieur-e biologiste en laboratoire

Missions

Déterminer comment les ligands de G-quadruplexes (G4) assurent leurs effets sur les cellules humaines et montrer que ces propriétés peuvent être contrôlées.

Activités

Sous la direction des responsables du projet, la personne recrutée devra : Maintenir en culture plusieurs lignées cancéreuses ; Evaluer l'activité cytotoxique de petites molécules par des essais de viabilité (SRB) ; Construire des lignées cellulaires humaines inactivées par CRISPR/Cas9 ou par des shRNA inductibles pour des gènes d'intérêt ; Introduire des mutations d'intérêt dans des lignés cellulaires humaines en utilisant le Prime Editing et/ou le Base Editing et/ou des complémentations par des ADNc sauvages ou mutants ; Préparer des extraits protéiques à partir de lignées humaines en culture ; Analyser la modulation de voies de signalisation par western-blot (du traitement des cellules jusqu'à la révélation) ; Analyser par immunofluorescence la localisation cellulaire de protéines d'intérêt ; Analyser par imagerie et cytométrie en flux le cycle cellulaire et des marqueurs de dommages de l’ADN, de stress, de voies de signalisation et d'activités cellulaires ; Analyser par imagerie les effets des ligands sur la stabilité du génome et sur la transcription ; Réaliser de l'imagerie en utilisant la chimie « click » pour révéler la distribution de petites molécules et les colocaliser avec des structures cellulaires ; Identifier les protéines associées à des ligands fonctionnalisés en utilisant la chimie « click » ; Isoler des clones résistants à des petites molécules cytotoxiques ; Extraire des ARN pour des analyses de RNA-seq.

Compétences

Niveau BAC+5: diplôme de Master ou d'Ingénieur ; Prérequis : expérience en culture cellulaire de lignées humaines, Biologie Moléculaire et Western-blot ; Compétences expérimentales en : culture cellulaire, Western-blot, biologie moléculaire, extraction ADN/ARN, qPCR, immunofluorescence, imagerie par microscopie de fluorescence ; Connaissances générales sur le cancer et les structures secondaires de l'ADN ; Sens de l'organisation, rigueur scientifique, suivi des protocoles, connaissances des BPL ; Capacité à organiser son travail de façon autonome et méthodique, en coordination avec les autres membres de l'équipe ; Capacité à s'intégrer dans une équipe de recherche académique, dans le respect des horaires et du travail des autres membres de l'équipe ; Capacité à tenir un cahier de laboratoire, à mettre en forme les résultats et à les présenter.

Contexte de travail

Le poste d'Ingénieur d'Etudes est ouvert au sein de l'Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (IPBS) de Toulouse dans l'équipe « Deciphering & drugging DNA Repair» dirigée par Sébastien Britton. L'Ingénieur.e sera sous la supervision de Sébastien Britton et de Dennis Gomez. Ce contrat s'inscrit dans le programme de recherche financé par l'ANR « TOP2-G4 » destiné à caractériser comment les ligands de G-quadruplexes (G4) assurent leurs effets cellulaires et montrer que ces propriétés peuvent être contrôlées.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Travail en PSM L2.

Informations complémentaires

Publications en lien avec le projet: https://doi.org/10.7554/eLife.65184