En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5089-CHRVER-004 - H/F 36-month postdoctoral offer in cell imaging, cell biology and immunology in the context of host-pathogen interaction

H/F 36-month postdoctoral offer in cell imaging, cell biology and immunology in the context of host-pathogen interaction

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5089-CHRVER-004
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : samedi 1 février 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2617 et 3730 euros brut mensuel selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Nous recherchons un chercheur post-doctoral très motivé, ayant un intérêt particulier pour l'imagerie cellulaire dans le contexte des interactions hôte-pathogène, et ayant d'excellents antécédents pour identifier et résoudre des problèmes scientifiques. L'emploi est d'une durée de 3 ans et vise à mieux comprendre la co-infection VIH-1/Mtb. Les responsabilités générales comprennent la conception, la mise en œuvre et l'interprétation des expériences, tant de manière indépendante qu'en collaboration, et la communication claire et concise des recherches et des résultats. Le candidat doit effectuer un stage de courte durée auprès du Dr Luciana Balboa, CONICET (Buenos Aires, Argentine), au moins une fois pendant son stage postdoctoral.

Activités

La co-infection par Mycobacterium tuberculosis (Mtb), l'agent étiologique de la tuberculose (TB), et le VIH-1 est un problème de santé majeur dans le monde. On sait que la relation synergique entre le VIH-1 et le Mtb entraîne une prolifération accrue de l'agent pathogène et de la pathogenèse qui lui est associée. Dans ce contexte, nous avons récemment démontré que les nanotubes à effet tunnel (TNT) sont des structures cellulaires induites par un micro-environnement associé à la tuberculose qui favorise la propagation du VIH-1 parmi les macrophages, augmentant la charge virale comme on l'observe chez les patients co-infectés par le VIH et la tuberculose. Les TNT sont des connexions minces qui ont attiré l'attention scientifique internationale en tant que nouveau mécanisme de communication intercellulaire permettant d'établir un pont cytoplasmique continu entre les cellules. Nous allons maintenant déterminer les mécanismes cellulaires et moléculaires pilotés par le Mtb qui améliore le transfert de cellule à cellule du VIH-1, en particulier dans le contexte des TNT. Des approches microscopiques innovantes seront utilisées pour étudier la dynamique du TNT et du transfert du VIH-1 dans les macrophages, à la fois in vitro et in vivo. Sur la base de données préliminaires solides, nous nous concentrerons sur le récepteur de la lectine de surface cellulaire, Siglec-1 (CD169), un facteur qui est crucial dans la synergie entre le Mtb et le VIH-1.

Ce projet de recherche permettra d'identifier les mécanismes impliqués dans la pathogénie de la co-infection VIH/TB, y compris dans la transmission et la propagation du VIH-1. La compréhension de l'interaction entre le VIH-1 et la Mtb est cruciale pour améliorer le pronostic et le traitement des patients co-infectés. Enfin, nous générerons de nouvelles connaissances fondamentales sur la biologie des TNT, qui ont été associées à un large éventail d'états pathologiques, mais aussi à des processus physiologiques.

Compétences

Qualification requise
- Un doctorat, de préférence en biologie cellulaire ou en immunologie.
- Une excellence scientifique attestée par des publications et des présentations lors de réunions nationales et internationales.
- Une expérience pratique de l'imagerie biologique, notamment de l'imagerie à grand champ, confocale et en direct, et une solide compréhension théorique de toutes les technologies de microscopie actuelles et émergentes.
- Faire preuve de solides connaissances informatiques, notamment d'une expérience de l'analyse d'images, de FlowJo, de Prism et d'Excel.
- Faire preuve d'un haut niveau d'initiative, d'autonomie et de la capacité d'assumer un haut niveau de responsabilité.
- Solides compétences interpersonnelles nécessaires pour traiter efficacement avec différentes personnes et différents groupes, tant scientifiques que non scientifiques.
- Maîtrise de l'anglais afin de gérer notre partenariat LIA avec l'Argentine ; la communication orale en espagnol serait un plus.

Qualification supplémentaire souhaitée
- Expérience de la culture de cellules primaires et de lignées cellulaires de mammifères, et des tests immunologiques de base tels que le flux multicolore cytométrie, immunofluorescence et ELISA.
- Connaissance de l'histologie, de la PCR quantitative et des protocoles et méthodologies générales de laboratoire utilisés dans les sciences biologiques.
- Expérience de travail dans des installations de niveau de sécurité biologique 3.
- Avoir déjà encadré des étudiants en master ou en doctorat.
- Une expérience dans l'édition et la rédaction d'articles de recherche originaux et de demandes de subvention est un atout.

Contexte de travail

Le projet est une collaboration complète entre les équipes des docteurs Vérollet et Neyrolles à l'IPBS (http://www.ipbs.fr/index.php/)/CNRS, Toulouse (France), soutenue par un cadre de collaborations internationales, dont un Laboratoire International Associé (LIA, #1167) avec le Dr Luciana Balboa, CONICET (Buenos Aires, Argentine). La technologie d'imagerie de pointe dans les installations de niveau de sécurité biologique 3 (BSL-3) de l'IPBS et la combinaison des compétences des deux équipes (par exemple, VIH-1, tuberculose, biologie des macrophages, imagerie cellulaire avancée et TNT) assurent la réussite de ce projet.

Principales publications
- Dupont et al, "Tuberculosis-associated IFN-I induce Siglec-1 on tunneling nanotubes and favors HIV-1 spread in macrophages", In revision, eLIFE, since Jan 16th, 2020 ; BioRxiv preprint : https://doi.org/10.1101/836155
- Genoula et al, "Mycobacterium tuberculosis module le métabolisme des macrophages activés en alternance pour favoriser la formation de mousse cellulaire et la survie intracellulaire". En révision, mBio, 16 janvier 2020 ; préimpression BioRxiv : https://doi.org/10.1101/2019.12.13.876300
- Souriant et al, "Tuberculosis Exacerbates HIV-1 Infection Through IL-10/STAT3-Dependent Tunneling Nanotube Formation in Macrophages", Cell Reports. 2019, 26(13):3586-3599.e7
- Dupont et al, "Tunneling Nanotubes : Intimate Communication Between Myeloid Cells", Front Immunol. 2018, 9:43.
- Raynaud-Messina et al, "Bone degradation machinery of osteoclasts : An HIV-1 target that contributes to bone loss", Proc Natl Acad Sci U S A. 2018 Mar 13;115(11):E2556-E2565
- Genoula et al, "Formation of Foamy Macrophages by Tuberculous Pleural Effusions Is Triggered by the Interleukin-10/Signal Transducer and Activator of Transcription 3 Axis Through ACAT Upregulation", Front Immunol. 2018, 9 : 459.
- Lugo-Villarino et al, "The C-type lectin receptor DC-SIGN has an anti-inflammatory role in human M(IL-4) macrophages in response to Mycobacterium tuberculosis". Front Immunol. 2018, 9 : 1123.
- Lastrucci et al, "La tuberculose est associée à l'expansion d'une population de monocytes CD16(+) mobiles, permissifs et immunomodulateurs via l'axe IL-10/STAT3". Recherche sur les cellules. 2015, 25(12) : 1333-51.
- Vérollet et al, "HIV-1 Reprograms the Migration of Macrophages", Blood, 2015, 125 (10) : 1611-22
- Balboa et al, "Divergence des rôles biologiques parmi les sous-ensembles de monocytes humains dans le contexte de l'infection tuberculeuse". Clin Sci. 2015, 129(4) : 319-30.
- Lugo-Villarino et al, "Macrophage polarization : convergence point targeted by M. tuberculosis and HIV". Front Immunol. 2011, 2 : 43.

Contraintes et risques

Travailler dans des laboratoires de niveau 3

On en parle sur Twitter !