En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5075-JERGAU-019 - Ingénieur(e) de Recherche (H/F) en Biochimie des protéines et Biologie Structurale

Ingénieur(e) de Recherche (H/F) en Biochimie des protéines et Biologie Structurale

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 10 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5075-JERGAU-019
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mardi 9 novembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2462 euros brut par mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur(e) de Recherche recruté(e) à l'IBS aura pour mission la production in vitro grande échelle d'échantillons de complexes entre la protéase bactérienne ClpP et ses co-chaperones, et leurs études structurales par cryo-EM.

Activités

- Mise en place de protocoles d'expression Cell-free adaptés à des protéines difficiles à exprimer in vivo
- Définir l'ensemble des techniques pour la purification des assemblages protéiques
- Concevoir et réaliser les tests fonctionnels et caractérisation des échantillons par microscopie électronique (coloration négative)
- Préparer les complexes pour la cryo-microscopie électronique (vitrification)
- Participer à la collecte des images des complexes grâce à des cryo-microscope électronique de dernière génération
- Traiter et analyser des images obtenues par cryo-EM
- Participer à la gestion du laboratoire et conseiller les utilisateurs
- Veille technologique et scientifique

Compétences

Le/la candidat(e) devra être titulaire d'un Doctorat de Biologie, Biochimie ou Biologie Structurale et justifier de compétences dans les domaines suivants :
- Biochimie des protéines
- Expériences de la préparation de machineries biologiques fonctionnelles
- Purification d'assemblages protéiques de grandes tailles pour des études structurales
- Etude des complexes protéiques par cryo-EM
- Maitrise de l'anglais pour réunions et présentations scientifiques

Contexte de travail

L'IBS est une unité de recherche, affiliée à l'Université Grenoble-Alpes, au CNRS et au CEA. Elle emploie actuellement 280 personnes, dont de nombreux étudiants et post-doctorants originaires de différents pays. Elle dispose d'installations performantes et compétitives sur le plan international en biologie moléculaire et cellulaire, en biochimie, biophysique et biologie structurale. L'Institut est membre fondateur du Partenariat pour la Biologie Structurale avec de prestigieux instituts paneuropéens : la source européenne de rayons X-synchrotron, le centre européen de diffusion des neutrons, la station de Grenoble de l'EMBL, tous situés à proximité et offrant un environnement international fort. Au sein de l'IBS, l'ingénieur(e) de Recherche sera intégré(e) dans le groupe de RMN Biomoléculaire, constitué d'une vingtaine de chercheurs. L'ingenieur(e) participera aux tâches communes de gestion du laboratoire de biochimie du groupe de RMN. Il/elle sera impliqué dans une collaboration intra IBS entre les groupes RMN et EM de l'IBS. L'ingénieur(e) de recherche interagira principalement sur le projet avec Jerome Boisbouvier, Lionel Imbert pour le groupe RMN, et Guy Schoehn pour le groupe de microscopie électronique.

Informations complémentaires

Les candidat(e)s intéressé(e)s feront parvenir un CV avec une liste de publication, une lettre de motivation et les noms et emails de deux références.

On en parle sur Twitter !