En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5075-CYNDAV-064 - Technicien en production et purification de protéine membranaire (H/F)

Technicien en production et purification de protéine membranaire (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 25 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Technicien en production et purification de protéine membranaire (H/F)
Référence : UMR5075-CYNDAV-064
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 4 juillet 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 10 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2424 € et 2549€ (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Niveau 4 - (Bac)
Expérience souhaitée : Plus de 10 années
BAP : Sciences du vivant, de la terre et de l'environnement
Emploi type : Technicien-ne en sciences de la vie et de la terre

Missions

Le ou la technicien.ne aura pour mission de produire et de purifier une protéine membranaire. Il ou elle utilisera donc un système d'expression (culture de cellules de mammifères et d'insectes, infections par lentivirus et baculovirus) et un ensemble de techniques de biochimie (solubilisation de membranes, chromatographies, reconstitution en nanodisques).

Activités

- Cultiver et infecter des cellules mammifères et d'insectes (HEK293 ou dérivées, Sf9)
- Purifier des protéines
- Recueillir et mettre en forme les informations nécessaires à la bonne conduite des expérimentations : cahier de laboratoire, registres.
- Synthétiser et présenter les résultats
- Participer aux taches communes de gestion du laboratoire

Compétences

- Connaissance des techniques de purification par chromatographie
- Connaissance des spécificités des protéines membranaires
- Connaissance en culture cellulaire
- Connaissance de la réglementation en matière d'hygiène, de sécurité et de Bonnes Pratiques de Laboratoire (BPL)


- Maitrise dans la réalisation des expériences et la prise de notes
- Capacité de synthétiser les avancées obtenues

- Rigueur
- Travail en équipe sur des projets spécifiques
- Curiosité intellectuelle

Contexte de travail

Situé sur le Polygone scientifique de Grenoble (ESRF/ILL/EMBL/IBS), l’Institut de Biologie Structurale (IBS) est un acteur d’envergure nationale et internationale dans le domaine de la biologie structurale intégrée. A la fois centre de recherche, plateau technique, site d'accueil et de formation scientifique, l'IBS a pour vocation le développement de recherches en biologie structurale, un champ de recherche capital pour la compréhension des mécanismes biologiques fondamentaux. Il s’appuie sur 12 plateformes à la pointe de la technologie.
En tant qu’unité mixte de recherche (CEA-CNRS-UGA) l’IBS est composé de 21 groupes de recherche, chacun de ces groupes proposant une approche multi-disciplinaire, aux frontières de la biologie, de la physique et de la chimie, en cohérence avec 3 axes de recherche. Près de 300 personnes y travaillent chercheurs, doctorants, ingénieurs et techniciens dans un environnement multiculturel et international.
La personne recrutée intègrera le groupe Transport Membranaire dont les travaux vise à une compréhension à l'échelle moléculaire des canaux ioniques et de transporteurs
https://www.ibs.fr/fr/recherche/proteines-membranaires-et-glycobiologie/groupe-transport-membranaire-h-nury/

Contraintes et risques

Sans.
L'activité se fera indifféremment en français ou anglais, néanmoins il est attendu que le candidat non-francophone s'efforce d'apprendre les bases du français afin de faciliter la communication et son intégration dans le laboratoire.