En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5026-FREBON0-125 - H/F Ingénieur d'étude en Sciences de l'Ingénieur et instrumentation scientifique

H/F Ingénieur d'étude en Sciences de l'Ingénieur et instrumentation scientifique


Date Limite Candidature : mercredi 7 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5026-FREBON0-125
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mercredi 16 novembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2213.87€ et 2335.41€ selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le projet ANR « METRICS » (2022-2026) vise à construire une nouvelle cellule in situ / in operando qui permettra d'étudier les mécanismes de formation de matériaux en conditions solvothermales et notamment supercritiques, via l'utilisation de différentes sondes à rayons X. La synthèse de nouveaux matériaux ce conditions, pouvant atteindre 25 MPa et 400°C dans le cas de l'eau est très attrayante, mais le défi est de comprendre les étapes de la réaction chimique qui se produit à l'intérieur du réacteur. Ce projet vise à concevoir, construire et tester un nouvel outil qui permettra d'examiner les mécanismes de formation de ces matériaux dans des conditions de réaction réelles et pertinentes pour l'industrie. Il réunit des compétences en ingénierie mécanique, en analyse par rayons X et en chimie des des procédés. A ce jour, les travaux initiés ont permis de concevoir une preuve de concept en établissant la faisabilité de l'utilisation de fenêtres de rayons-X plates en saphir monocristallines. Le poste d'ingénieur proposé visera à affiner la conception de la cellule, il coordonnera la fabrication de la cellule (en collaborant avec des ateliers internes et externes si nécessaire) et participera à des tests d'étalonnage en laboratoire afin d'évaluer les performances de la nouvelle cellule en utilisant des matériaux modèles bien connus au sein du laboratoire. L'objectif final sera de réaliser des expériences aux grands instruments (synchrotrons), afin de démontrer tout le potentiel et la flexibilité de cette approche, permettant de sonder les véritables conditions de réaction sous pression et température à l'aide d'un ensemble diversifié de sondes à rayons X (XAS, PDF, SAXS, etc.).

Activités

- La direction de la conception, le développement et la fabrication d'une cellule à écoulement de fluides sous pression et température pour des mesures in situ / in operando utilisant de multiples techniques basées sur les rayons-X;
- La coordination avec les ateliers mécaniques internes et externes pour la fabrication et l'amélioration itérative de cette nouvelle cellule à flux;
- La réalisation et amélioration d'expériences - tant pour les conditions sous pression et températures que pour les équipements de diffusion des rayons X - et de l'exploitation de ces résultats;
- La participation à la rédaction d'articles et d'éventuels brevets;
- L'analyse des risques expérimentaux et le développement de procédures de sécurité conformes aux normes.

Compétences

Le candidat doit être titulaire d'un Master ou d'un diplôme d'ingénieur en génie mécanique, génie chimique ou science des matériaux. Une expertise du dessin assisté par ordinateur (DAO) et/ou des outils de diffusion des rayons X serait un plus. Le candidat doit faire preuve d'une grande curiosité, d'indépendance et d'un bon sens de l'organisation pour développer, évaluer et améliorer tous les aspects de cette nouvelle cellule d'écoulement. De bonnes aptitudes à la communication sont essentielles pour interagir avec l'équipe de soutien composée de techniciens, d'ingénieurs, de doctorants et de chercheurs qui contribueront au projet.

Contexte de travail

Créé en 1995, l'Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux (ICMCB) focalise ses recherches sur la Chimie du Solide, la Science des Matériaux et les Sciences Moléculaires : concevoir, préparer, mettre en forme et caractériser les matériaux pour découvrir, maîtriser et optimiser des fonctions spécifiques. L'ICMCB réalise des recherches fondamentales sur des matériaux modèles et/ou susceptibles d'avoir des applications.
La complémentarité des approches et la synergie ainsi créées ont permis à l'Institut de conforter sa position nationale et internationale dans le domaine des matériaux.

Contraintes et risques

-

On en parle sur Twitter !