En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5001-VALLAN0-054 - Chercheur en glaciologie et océanographie physique (H/F)

Chercheur en glaciologie et océanographie physique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 24 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5001-VALLAN0-054
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : lundi 3 mai 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 août 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2648 et 3768 € (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'objectif de ce poste post-doctoral est de réaliser des simulations numériques couplées du modèle océanique NEMO et du modèle de calotte polaire Elmer/Ice sur le secteur de la mer d'Amundsun (Antarctique), afin d'étudier la stabilité actuelle et future de la ligne d'échouage. Les simulations à l'aide d'Elmer/Ice seront réalisées à la fois avec une formulation de type full-Stokes sans couplage avec l'océan pour les simulations de la stabilité actuelle et avec une formulation d'ordre inférieure pour l'écoulement de la glace mais couplée avec le modèle océanique NEMO pour l'étude de la stabilité future de la ligne d'échouage.

Activités

Le travail se déroulera dans le cadre de deux programmes européens : le workpackage 4 (Contribution of the Antarctic Ice Sheet to SLR) du projet H2020-PROTECT (https://protect-slr.eu), qui vise à analyser les changements de la cryosphère terrestre, et à fournir des prévisions du niveau des mers, et leur incertitude, aux échelles globale, régionale et locale, et le workpackage 2 (Ice tipping point) du projet H2020-TiPACCs (https://www.tipaccs.eu) qui porte sur l'étude des points de basculement tant océanique que glaciologique de l'Antarctique. Les activités prévues incluent :
- Production et/ou analyse de simulations numériques (modèles Elmer/Ice et NEMO).
- Rédaction d'articles scientifiques.
- Communication des résultats (congrès, réunions de projet).
- Contribution à la vie d'équipe à l'IGE (séminaires, réunions, formation des étudiants).

Compétences

- Bases solides en glaciologie physique ou mécanique des fluides/solides.
- Bonnes bases en océanographie physique
- Bonnes bases de programmation de scripts (Python, Matlab,…).
- Expérience en modélisation océanographique et/ou glaciologique
- Bonne maitrise de l'anglais (écrit et oral).

Contexte de travail

L'Institut des Géosciences de l'Environnement (IGE) est un laboratoire public de recherche sous les tutelles du CNRS/INSU, l'IRD, l'Université Grenoble Alpes (UGA) et Grenoble-INP. Il rassemble environ 250 personnes dont 150 membres permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs) et une centaine d'agents contractuels (doctorants, post-doctorants, ingénieurs et techniciens). Le laboratoire accueille aussi chaque année plusieurs dizaines de stagiaires et visiteurs scientifiques. Le laboratoire est installé sur trois sites du Campus universitaire de Grenoble (sites GLACIOLOGIE, OSUG-B, et Bergès). L'IGE constitue l'un des principaux laboratoires de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble (OSUG) qui est une structure fédérative de l'INSU.
La personne recrutée effectuera sa mission au sein de l'équipe CryoDyn de l'IGE, dont le focus est la dynamique glaciaire et ses liens avec le climat, et sera placée sous la responsabilité de Nicolas Jourdain (CR CNRS) et Olivier Gagliardini (PR UGA).

On en parle sur Twitter !