En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5001-BERBOE-014 - Ingénieur en développement instrumental-spectroscope embarqué H/F

Ingénieur en développement instrumental-spectroscope embarqué H/F


Date Limite Candidature : mardi 31 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5001-BERBOE-014
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : mardi 10 mai 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2109,46 € et 2688,44 € (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Ce poste consistera au développement d'un spectroscope embarqué de mesure de concentration et rapport isotopique du méthane dissous en mer et eau douce, dans le cadre d'une collaboration entre le CNRS/IGE et A2 Photonic Sensors. La finalité étant d'industrialiser l'instrument puis de développer ses évolutions.

Activités

• Compréhension et appropriation de la technologie et de la physique sous-jacente (Echange membranaire de gaz, pression partielle, spectroscopie laser)
• Fabrication de prototypes et identification des points d'amélioration.
• Réalisation du logiciel de pilotage de l'instrument C/C++ et Qt: interface utilisateur, communication avec les capteurs/actionneurs et système.
• Développements expérimentaux nécessaires à l'industrialisation de l'instrument.
• Qualification de l'instrument.
• Rédaction de documents scientifiques comme des publications, des « white papers» et des «app case » afin de promouvoir l'instrument auprès de la communauté scientifique
• Production de rapports techniques internes : protocoles de fabrication, rapport de test, etc
• R&D sur l'instrument et ses dérivés : mesure de nouveaux gaz et isotopes, optimisation des performances (consommation, encombrement, …).
• Réalisation d'essais, démonstrations et campagnes de mesures sur sites pour des besoins internes ou externes.

Compétences

• Bon niveau indispensable en programmation C/C++
• Spectroscopie laser / Alignement de systèmes optiques
• Bon niveau en physique pour comprendre les mécanismes de gaz dissous, d'échanges membranaires et de pressions partielles.
• Anglais courant indispensable
• Traitement du signal et des données
• Appétence pour les développements expérimentaux : réalisation des prototypes et fabrication de petites séries de produits
• Bonne capacité de communication et de présentation des résultats obtenus
• Rédaction de rapports techniques et livrables, de publications scientifiques et de brevets, en français et en anglais. Niveau B2 requis.

Certaines compétences dans les domaines suivants seraient aussi un plus :

• Maîtrise du framework Qt ainsi que de la librairie Qwt
• Conception électronique analogique et numérique
• Conception mécanique
• Océanographie
• Métrologie et instrumentation scientifique
• Développement technico-commercial

Contexte de travail

L'Institut des Géosciences de l'Environnement (IGE) est un laboratoire public de recherche sous les tutelles du CNRS, l'IRD, l'Université Grenoble Alpes (UGA) et Grenoble-INP qui travaille sur les changements climatiques et l'anthropisation de notre planète dans les régions polaires, de montagne et la zone intertropicale, régions particulièrement sensibles et aux enjeux sociétaux majeurs.
Les travaux de développement instrumental proposés se placent dans le cadre d'un projet d'un transfert de technologie entre l'IGE et la société A2 Photonic Sensors spécialisée en instrumentation de mesure pour l'environnement.

La personne recrutée effectuera sa mission au sein de l'équipe de A2 Photonic Sensors (80%) sous la responsabilité de Stéphane GLUCK ainsi qu'à l'IGE (20%) au sein de l'équipe ICE3 sous la responsabilité de Roberto GRILLI.

Il est précisé que cette offre de recrutement s'inscrit dans le cadre du plan France Relance sur un projet de collaboration de recherche avec une entreprise, projet qui sera soumis à validation de la DRARI.

Contraintes et risques

Les missions confiées ne comportent pas de risques spécifiques autres que ceux rencontrés en situations classiques de travaux expérimentaux, sur banc optique et laser et manipulation de gaz sous pression.
La personne recrutée peut être amenée à réaliser des déplacements sur le terrain dans le cadre de ses missions pour participer à des campagnes de mesures.
L'activité se fera indifféremment en français ou anglais, néanmoins il est attendu que le candidat non-francophone s'efforce d'apprendre les bases du français afin de faciliter la communication et son intégration dans le laboratoire.

On en parle sur Twitter !