En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5001-BERBOE-002 - Chercheur en surveillance sismique quantitative de l'hydraulique fluviale avec des implications sur la morphodynamique du canal H/F

Chercheur en surveillance sismique quantitative de l'hydraulique fluviale avec des implications sur la morphodynamique du canal H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5001-BERBOE-002
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : mardi 7 janvier 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2617,05€
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les techniques sismiques s'intègrent rapidement dans les études géomorphiques des rivières alpines. Récemment, la quantification absolue du transport de la charge de lit à partir des mesures sismiques a conduit à de nouvelles connaissances sur la dynamique temporelle des processus de charge de lit.
Ce projet postdoctoral vise à approfondir ce développement en quantifiant le bruit induit par l'écoulement turbulent dans une rivière naturelle et en testant des cadres de modélisation physique pour inverser la profondeur de l'écoulement à partir du signal sismique. Cela nécessitera un aperçu des vitesses d'écoulement et des forces qui agissent sur le lit de la rivière, qui sont essentielles pour notre compréhension du bruit sismique qu'elles génèrent, mais aussi de leur effet sur la dynamique de transport de la charge de fond. En termes d'application, la surveillance simultanée des conditions de débit et de transport de la charge de fond nous permettra d'explorer le transfert de sédiments et les changements morphologiques dans les rivières alpines qui répondent aux conditions climatiques changeantes.

Activités

Le candidat exécutera 3 tâches principales:

- Revoir un modèle physique de turbulence de l'écoulement et les forces qu'il applique sur le lit de la rivière sur la base de nouvelles connaissances expérimentales issues de la littérature;

- Appliquer et valider le modèle révisé aux mesures de pression en laboratoire et aux mesures sismologiques sur le terrain à partir d'une rivière alpine;

- Explorer la possibilité de surveiller les changements morphologiques du lit de la rivière en combinant des mesures d'écoulement et de charge de lit dérivées sismiquement.

Compétences

Le candidat retenu doit avoir une solide expérience en hydraulique fluviale, en géomorphologie ou dans un domaine connexe. De préférence, le candidat aura une expérience antérieure de travail avec les techniques géophysiques et les données sismiques.
De plus, le candidat doit maîtriser un langage de programmation tel que Matlab ou Python.
Le candidat idéal aura une forte aptitude à travailler et à penser de manière indépendante pour continuer à développer et à affiner l'objectif scientifique du projet.

Contexte de travail

L'Institut des Géosciences de l'Environnement (IGE) est un laboratoire public de recherche sous les tutelles du CNRS/INSU, l'IRD, l'Université Grenoble Alpes (UGA) et Grenoble-INP.
Il rassemble environ 240 personnes dont 145 membres permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs) et environ 95 doctorants, post-doctorants et personnels en contrat à durée déterminée. Le laboratoire accueille aussi chaque année plusieurs dizaines de stagiaires et visiteurs scientifiques. Le laboratoire est installé sur trois sites du Campus universitaire de Grenoble (sites Molière, OSUG-B, et Bergès).
L'IGE constitue l'un des principaux laboratoires de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble (OSUG) qui est une structure fédérative de l'INSU.
Le candidat travaillera au sein de l'équipe GLACE, sous la responsabilité de Florent Gimbert.

Contraintes et risques

Pas de contrainte ou risque particulier.

On en parle sur Twitter !