En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR3589-AUDLEM-004 - Ingénieur de Recherche / Ingénieure de Recherche : Traitement et analyse des données satellitaires sur la région parisienne pour l'observation et le suivi des influences urbaines (H/F)

Ingénieur de Recherche / Ingénieure de Recherche : Traitement et analyse des données satellitaires sur la région parisienne pour l'observation et le suivi des influences urbaines (H/F)


Date Limite Candidature : mercredi 7 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR3589-AUDLEM-004
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 16 novembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2583€ et 3270€ (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Les villes sont des environnements complexes et à forts impacts environnementaux. Elles modifient les échanges en surface et génèrent un microclimat spécifique, marqué notamment par une surchauffe urbaine. De plus, les activités anthropiques en présence initient des émissions locales de polluants vers l'atmosphère qui dégradent la qualité de l'air. Par la modification des propriétés de surface, les villes entrent aussi en interaction avec la dynamique de la couche limite atmosphérique et certains phénomènes météorologiques. Le programme expérimental PANAME 2022, qui a eu lieu cette année sur la région parisienne avec l'appui de plusieurs projets et équipes de recherche, a permis de déployer un vaste réseau d'observation pour le suivi des variables météorologiques et de chimie atmosphérique en surface et selon des profils verticaux dans l'atmosphère.
L'objectif de ce CDD Ingénieur/Ingénieure est d'exploiter le potentiel des différents produits satellitaires pour compléter la base de données PANAME 2022 et les nombreux systèmes d'observation déployés (stations au sol, instruments de télédétection depuis le sol, mesures aéroportés). On s'intéressera plus particulièrement aux produits de nuages, de température de surface, et d'épaisseur optique des aérosols pour suivre, analyser et comprendre certains phénomènes et influences liés aux hétérogénéités des surfaces et à la présence des zones urbaines sur la région Île-de-France.

Activités

Les travaux attendus pour ce CDD ingénieur/ingénieure sont les suivants :
1/ La constitution d'une base de données satellitaires sur l'année 2022
Certains produits satellitaires ont déjà été identifiés et pourront être enrichis si nécessaire, incluant les températures de surface (ex. MODIS Aqua et Terra), les masques et types de nuages (ex. SAF NWC), les épaisseurs optiques d'aérosols (ex. MAIAC). Il s'agira de récupérer et post-traiter l'ensemble de ces produits sur la région Île-de-France sur une année complète (année 2022, incluant le volet expérimental PANAME) pour disposer d'une série suffisamment longue couvrant différentes situations météorologiques d'intérêt.
2/ L'analyse des données pour le suivi des influences urbaines
Les longues séries de données ainsi constituées seront analysées pour mettre en évidence et suivre certains phénomènes liés à la présence des villes et en étudier la variabilité spatiale et temporelle. Les phénomènes d'intérêt sont (1) les îlots de chaleur urbains de surface ; (2) la couverture nuageuse et l'influence potentielle de la ville sur la persistance de nuages en fin de journée et début de nuit ; (3) le signal potentiel des AOD "urbains" et le lien aux conditions météorologiques et de qualité de l'air.
3/ La mise à disposition des données pour la communauté PANAME
L'ensemble des données satellitaires permettra d'enrichir et de compléter la base de données de la campagne de mesures et pourra être exploité par les autres partenaires pour des sujets de recherche transverses. En particulier, ces données seront utilisées au CNRM pour l'évaluation des modèles météorologiques de prévision du temps et de recherche (AROME-FR, AROME-500m, MesoNH-100m).

Compétences

De solides compétences dans le traitement et l'analyse de données satellitaires sont requises, ainsi qu'une expertise en missions de télédétection spatiale. Il est important d'avoir une appétence pour le travail en équipe et être prêt.e à interagir avec différents partenaires. Des qualités rédactionnelles et de présentations orales en français et en anglais sont aussi attendues.

Contexte de travail

Le candidat ou la candidate travaillera dans l'équipe VILLE du groupe de Modélisation de Moyenne Echelle du CNRM (Centre National de Recherches Météorologiques, UMR 3589) dont les activités portent sur l'étude et la modélisation du climat urbain à différentes échelles spatiales et temporelles. Il.elle travaillera en étroite collaboration avec l'équipe VEGEO du même groupe du CNRM dont les activités portent sur la télédétection spatiale des surfaces continentales et des aérosols dans l'atmosphère.
Le travail attendu pourra alimenter les questions de recherche des différents projets associés à PANAME, dont l'ANR Heat and Health in Cities (H2C). Cela impliquera donc d'interagir avec différents partenaires expérimentateurs (pour le croisement de données expérimentales) et modélisateurs (pour l'évaluation des modèles sur la base des données satellitaires).

On en parle sur Twitter !