En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR3320-AUDLEF-003 - Chercheur.e contractuel.le H/F

Chercheur.e contractuel.le H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 22 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR3320-AUDLEF-003
Lieu de travail : PARIS 03
Date de publication : vendredi 1 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps incomplet
Rémunération : entre 2212 et 2727 bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Mission de la personne post-doctorante
L'objectif de la recherche postdoctorale envisagée est de participer aux travaux de recherche inscrits dans le contexte du projet ANR-DFG. Il s'agira de procéder à des analyses scientifiques d'un ou plusieurs objets de recherche documentés dans le projet de recherche. L'analyse de sources primaires (archives, données statistiques, rapports parlementaires ou autre littérature grise), mais aussi la constitution de corpus de données (entretiens, dossiers de presse, relevés de données originales) ou encore le travail de la littérature scientifique existante déboucheront sur la rédaction de contributions (rapports et publications) présentant les résultats de la recherche. En outre, la mission consistera également, de façon ponctuelle, à venir en appui au fonctionnement de l'équipe internationale de recherche.

Activités

Les missions principales :
Le temps de travail du poste est réduit à 70% car la personne recrutée ne devra pas réaliser l'ensemble des mission ci-après, mais seulement se positionner sur une partie d'entre elles.
- effectuer une synthèse des travaux relatifs à la conception des inégalités et à la lutte contre les discriminations en France et dans le contexte de l'Union Européenne ;
- établir une cartographie des savoirs d'Etat constitués sur les enjeux d'accès à la formation professionnelle en France et dans le contexte de l'Union Européenne ;
- analyser les corpus juridiques qui codifient les enjeux d'inégalités en France et dans le contexte de l'Union Européenne appliqué à un objet spécifique (formation professionnelle continue et/ou minima social) ;
- réaliser des analyses de fonds d'archives, de sources documentaires, d'entretiens auprès d'acteurs ;
- rédiger des parties de rapport de recherche et des publications ;
- soutenir la vie collective de l'équipe de recherche et l'organisation de manifestations scientifiques.

Compétences

Docteur.e en droit (orientation droit social) ayant une ouverture certaine aux sciences sociales ou docteur.e en sociologie (orientation sociologie de l'action publique, politiques sociales) ayant une ouverture sur le droit public, disposant si possible d'une expérience de recherche à l'international.
Les recherches doctorales de la candidate ou du candidat doivent l'avoir conduit.e à s'intéresser à l'action publique dans le domaine de la protection sociale, et du droit de la protection sociale. Elles doivent lui avoir donné une compétence dans le domaine de l'analyse des débats publics, juridiques et des instruments d'action publique dans le contexte de l'Union européenne, et dans une perspective de comparaison en Europe. La candidate ou le candidat doit également avoir une bonne expression orale (notamment pour réaliser des entretiens), une bonne qualité rédactionnelle (rédaction de synthèses) ainsi que la maîtrise des outils de traitement de texte. Elle ou il doit également avoir le sens des initiatives et une réelle capacité d'autonomie.
La maitrise de l'anglais comme langue de travail (permettant de réaliser des enquêtes empiriques et de communiquer à l'écrit et à l'oral en contexte scientifique) est indispensable. La maîtrise de l'allemand comme langue de travail est vivement souhaitée.

Contexte de travail

Titre du projet : Accès aux droits sociaux en France et en Allemagne – Access Plus
Type d'offre : chercheur.e contractuel.le (CDD 12 mois, temps incomplet 70%)
Salaire brut annuel : 42 000 €
Lieu de travail : Paris
Unité(s) de recherche : Lise (UMR CNRS 3320) et Centre Marc Bloch (Umifre 14)
Responsable(s) scientifique(s) du projet : Olivier Giraud, Nikola Tietze
Responsable administrative : Audrey Lefèvre (Lise CNRS)

Informations complémentaires

Le projet de recrutement est porté par le laboratoire Lise (UMR CNRS 3320/Conservatoire National des Arts et Métiers). Le recrutement s'inscrit dans le cadre du projet ANR-DFG franco-allemand Access Plus (Access Plus – Accès aux droits sociaux en France et en Allemagne : inégalités et discriminations, genre et migration dans les jeux d'échelle de l'espace européen », oct. 2020 - mars. 2024).

On en parle sur Twitter !