En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UAR3420-STELAL-002 - IR Dévelopment de la microscopie de superresolution à froid H/F

IR Dévelopment de la microscopie de superresolution à froid H/F


Date Limite Candidature : mercredi 2 février 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UAR3420-STELAL-002
Lieu de travail : BORDEAUX
Date de publication : mercredi 12 janvier 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2462€ et 2641€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le poste d'ingénieur(e) de recherche en biologie cellulaire est à pourvoir au BIC. Les missions interviendront dans le cadre d'un projet de recherche Equipex+2020 visant à l'implémentation d'un workflow de microscopie corrélative nanoscopique à froid.

Activités

1. Développer des nouvelles stratégies de marquage de protéines à l'aide de sondes compatibles avec la microscopie de super-résolution en conditions cryogéniques, ou permettant la localisation de protéines lors d'acquisitions de tomographie cryo-électronique. Ce travail sera réalisé en étroite collaboration avec les équipes de Grégory Giannone « Spatio-Temporal and Mechanical Control of Motile Structures » et Daniel Choquet « Dynamic Organization and Function of Synapses » au sein de l'IINS de Bordeaux.
2. Mise en place des cultures de cellules sur des supports de microscopie électronique pour congélation rapide par immersion dans l'éthane froid.
3. L'acquisition et l'analyse d'images par microscopie conventionnelle et de super-résolution dans des conditions cryogéniques.
4. Corréler des images de super-résolution en conditions cryogéniques et de tomographie cryo-électronique afin d'identifier des protéines cibles et leur organisation fonctionnelle à l'échelle nanométrique dans le contexte cellulaire.

Compétences

Des connaissances théoriques et pratiques en biologie cellulaire sont requises. Des connaissances théorique et pratiques des méthodes biochimiques de marquages des protéines au sein des cellules seront un avantage. Des connaissances avancées en microscopie de fluorescence seront un plus. La maitrise des techniques des cryo-fixation et la manipulation de l'azote serait un plus.
Un bon niveau d'anglais est requis. Adaptation au travail en équipe, autonomie et organisation.

Contexte de travail

Les techniques de microscopie électronique en conditions cryogéniques permettent d'obtenir des résolutions nanométriques et faire des analyses structurelles de protéines. La nécessité d'une localisation précise de molécules spécifiques dans des cellules cryo-fixées devient évidente. Les techniques de super-résolution impliquant la détection de molécules individuels peuvent répondre à ces besoins. Á Bordeaux, les spécialistes de la microscopie électronique cryogénique, et de la microscopie de super-résolution ont établis une collaboration afin de mettre en œuvre un protocole d'imagerie corrélative à froid. Dans ce contexte, le Bordeaux Imaging Center (BIC) et l'Institut interdisciplinaire de neurosciences (IINS), en collaboration avec l'Institute d'optique (LP2N), se sont engagés dans un projet ambitieux afin d'implémenter une nouvelle méthode d'imagerie de fluorescence en conditions cryogéniques pour la localisation nanométrique des protéines qui seront ensuite observées par microscopie électronique à froid à L'Institut Européen de Chimie et Biologie (IECB).

On en parle sur Twitter !