En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UAR3266-VIRLEF-044 - H/F Assistant(e) Ingénieur en électronique ou instrumentation - FEB249

H/F Assistant(e) Ingénieur en électronique ou instrumentation - FEB249


Date Limite Candidature : vendredi 8 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UAR3266-VIRLEF-044
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : vendredi 17 juin 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 1970 € et 2200 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+2
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le la candidat (e) s'assurera de la mise en marche, des réglages et de la conduite d'instruments ou d'appareils complexes ainsi que du suivi de leur bon fonctionnement.
Il /elle contribuera à la maintenance des alimentations du parc existant et prendra en charge ou préparera l'installation de nouveaux aimants ou systèmes de mesures du champ magnétique des nouveaux projets du GANIL (S3, DESIR, NewGain),

Activités

Mettre en route le système de mesure magnétique de type RMN, et assurer un suivi très régulier des relations avec le fournisseur.
• Mettre en route les systèmes existants non encore déployés.
• Préparer la rénovation des systèmes de mesure magnétique des cyclotrons, qui sont vieillissants.
• Assurer la responsabilité de l'ensemble des charges magnétiques du GANIL, et intervenir lorsqu'il y a une suspicion de défauts (courts circuits, réglages débitmètres, …), des changements de bobines, ou des fuites.
• Effectuer ou participer au suivi des mesures magnétiques des projets en cours : potentiellement sur les aimants du projet NewGain et tous les projets demandant la conception/mesure d'aimants et en particulier sur l'utilisation des sondes 3 axes qui seront disponibles à l'issue du projet S3.
• Effectuer des études en vue de la réalisation d'un sous-système électronique ou électrotechnique pour améliorer les équipements existants

Compétences

électronique, instrumentation

Savoir-faire :
• Avoir une connaissance approfondie de la chaîne électronique du système de mesure magnétique de type RMN
• Savoir analyser à partir des spécifications fonctionnelles, les schémas de principe de dispositifs électroniques.
• Superviser les travaux sous-traités dans le respect des procédures mises en place.
• Rédiger les documents techniques liés à la réalisation et les rapports d'essais des ensembles
• Effectuer le choix des matériels et de leur implantation
• Réaliser des équipements de tests et structurer des procédures de tests.
• Rédiger des documents fonctionnels liés aux nouveaux équipements mis en place
• Rédiger des cahiers des charges techniques pour la sous-traitance dans le respect de la procédure achats



Savoirs-être :

• Bon niveau rédactionnel
• Capacité à communiquer
• Capacité à travailler en équipe
• Etre rigoureux, méthodique et organisé
• Capacité d'analyse et de synthèse
• Sens de l'initiative et capacité à être réactif

Contexte de travail

Le GANIL (environ 280 personnes), situé à Caen, en Normandie, est géré conjointement, au sein d'un Groupement d'Intérêt Economique (GIE) par le Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA/DRF) et par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS/IN2P3). En tant que laboratoire hôte national, GANIL est au service de la communauté scientifique nationale, européenne et internationale.
Le « Grand Accélérateur d'Ions Lourds » est aujourd'hui l'un des quatre plus grands laboratoires de recherche au monde dédié à la recherche utilisant des faisceaux d'ions. Les champs de recherche portent sur des applications allant de la radiothérapie, à la physique de l'atome et de son noyau, et de la matière condensée à l'astrophysique. Dans le domaine de la physique nucléaire, GANIL a permis de réaliser de nombreuses découvertes sur la structure des noyaux atomiques, concernant leurs propriétés thermiques et mécaniques et concernant les noyaux dits « exotiques » que l'on ne trouve pas à l'état naturel sur Terre.

Le Groupe Équipement Faisceau, au sein de la division Opération et développements est constitué de 16 personnes. Il regroupe entre autres l'activité électronique machine dont les besoins en termes de développements et de maintenance en électronique ont très fortement progressé.

Le GANIL étant classé Installation Nucléaire de Base (INB), le poste est éligible à des contraintes particulières de travail liées à l'exposition aux rayonnements ionisants. Le/la candidate devra être habilité(e) à travailler en zone surveillée et contrôlée dans le respect de la réglementation et des procédures applicables en matière de sécurité et de sûreté nucléaire.
Le poste est soumis à la réalisation d'astreintes à domicile et de sujétions en dehors des heures ouvrables donnant lieu à des compensations en temps de repos ou en indemnisation.

La rémunération sera envisagée en fonction de l'expérience professionnelle équivalente au niveau requis pour le poste.

Le la candidat(e) recruté(e) par le CNRS bénéficiera d'avantages liés à la restauration sur site (participation de l'employeur au cout du repas), nombre de congés lié au statut dérogatoire du GIE GANIL de l'ordre de 53 jours (32 CA et 21 JRTT) avec un rythme hebdomadaire de travail de 40h/semaine soit 8h25 – 17h10 avec 45 minutes de pause méridienne, et des avantages liés aux actions du comité d'actions sociales du GANIL.

On en parle sur Twitter !