En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UAR3266-ISALHO-006 - H/F Assistant(e) Ingénieur(e) en Electronique/Electrotechnique FEB302

H/F Assistant(e) Ingénieur(e) en Electronique/Electrotechnique FEB302


Date Limite Candidature : vendredi 14 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UAR3266-ISALHO-006
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : vendredi 23 septembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 282€ et 2 407€ brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+2
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'assistant(e) ingénieur(e) assurera la maintenance préventive et curative des chaînes de régulation et d'amplification radiofréquence (RF) et hyperfréquence (HF) des accélérateurs du GANIL et en particulier les 10 chaines RF des cyclotrons.
Il ou elle participera aux rénovations prévues, aux interventions techniques sur les pannes ponctuelles lors des périodes de fonctionnement de l'accélérateur et aux actions programmées lors des périodes de maintenance (4 mois par an minimum). Il ou elle prendra part aux campagnes annuelles de contrôles et essais périodiques sur ces équipements.

Activités

- Effectuer la maintenance curative du parc d'équipements du groupe, sous la supervision du référent technique concerné.
- Participer à la maintenance préventive et aux rénovations lors des campagnes annuelles prévues sur les amplificateurs de puissance radiofréquence et hyperfréquence. Cette activité de rénovation peut se faire soit par remplacement à l'identique, soit en effectuant les mises à jour de matériel (conceptions de cartes électroniques ou intégration d'ensembles électrotechniques sur étagère) coordonnées par le référent technique de cette activité.
- Suivre les règles d'assurance qualité, et en particulier des règles liées aux systèmes de sécurité.
- Rédiger des documentations techniques (comptes rendus, notices, renseignements du système GMAO)

Compétences

- Formation en maintenance industrielle dans le domaine de l'électronique ou de l'électronique de puissance (dont le motion control)
- Idéalement, connaissance théorique et/ou pratique de systèmes radiofréquence/hyperfréquence.
- Notions dans un ou plusieurs des domaines suivants : mécanique / hydraulique / informatique industrielle / instrumentation / mesure et Automates programmables industriels (interfaces)
Savoir-faire :
- Avoir une expérience dans la maintenance industrielle serait un plus
- Avoir une connaissance des méthodes d'assurance qualité appliquées à la maintenance
- Avoir la maitrise de l'anglais écrit technique et des notions d'anglais parlé
Savoir-être :
- Capacité à travailler en équipe
- Autonomie
- Etre de nature curieuse,
- Etre réactif pour gérer les urgences

Contexte de travail

Le « Grand Accélérateur National d'Ions Lourds » est une infrastructure nationale de recherche basée sur l'utilisation des faisceaux d'ions. Les champs de recherche portent sur la recherche fondamentale en physique nucléaire et l'astrophysique nucléaire, les matériaux sous irradiation et la nanostructuration, les collisions moléculaires et le milieu interstellaire, la radiobiologie et les techniques innovantes pour la dosimétrie et la thérapie de certains cancers.
Le GANIL (environ 270 personnes) est situé à Caen en Normandie. Le GANIL se situe sur le futur site EPOPEA parc de sciences et d'innovation de la communauté urbaine de Caen la Mer. Il est géré conjointement, au sein d'un Groupe d'Intérêt Économique (GIE), par le Commissariat à l'énergie atomique (CEA/DRF) et par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS/IN2P3). En tant qu'infrastructure de recherche, le GANIL est au service d'une communauté scientifique nationale, européenne et internationale d'un millier d'utilisateurs.
Au sein de la division Opérations et Développements, l'assistant(e) ingénieur(e) sera affecté(e) au sein du « Groupe Equipements faisceaux. L'équipe, constituée de 16 personnes (ingénieurs et techniciens) est en charge de nombreux équipements sur les deux installations du GANIL. Dans le domaine RF/HF, les électroniques de régulation, les baies électrotechniques de polarisations Haute Tension des tubes HF de puissance, les amplificateurs et les cavités HF et leurs systèmes de syntonisation d'accord en fréquence automatique et motorisé sont critiques pour l'exploitation des accélérateurs et des sources.
L'agent(e) contractuel(le) recruté(e) par le CNRS bénéficiera d'un nombre de congés lié au statut dérogatoire du GIE GANIL de l'ordre de 53 jours (32 CA et 21 JRTT) avec un rythme hebdomadaire de travail de 40h/semaine soit 8h25 – 17h10 avec 45 minutes de pause méridienne, et des avantages liés à l'action sociale du CNRS.
La rémunération sera réévaluée en fonction de l'expérience professionnelle équivalente au niveau d'emploi requis pour le poste.

Contraintes et risques

Les accélérateurs du GANIL étant classés Installation Nucléaire de Base (INB), le poste est éligible à des contraintes particulières de travail liées à l'exposition potentielle aux rayonnements ionisants. Le ou la candidate devra être habilitée à travailler en zone surveillée et contrôlée dans le respect de la réglementation et des procédures applicables en matière de sécurité et de sûreté nucléaire.
Le poste est soumis à la réalisation d'astreintes à domicile et de sujétions en dehors des heures ouvrables donnant lieu à des compensations en temps de repos ou en indemnisation.

On en parle sur Twitter !