En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UAR3224-CHRAND0-001 - Post-doctorant en optique, apparence de l'or (H/F)

Post-doctorant en optique, apparence de l'or (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 13 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UAR3224-CHRAND0-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mardi 22 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2890 et 3300€ bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Mesurer et modéliser les propriétés optiques des différentes techniques de dorure utilisées comme matériau pictural aux XVIe et XVIIe siècles. Évaluer les propriétés d'apparence en contexte d'exposition, selon les conditions d'éclairage anciennes et actuelles.

Activités

Activités scientifiques :
- Relier les propriétés optiques de réflectance spéculaire et diffuse des différentes techniques de dorure aux paramètres mesurables d'apparence (couleur, brillant)
- Adapter un système portable de mesure pour les propriétés optiques des dorures
- Développer des codes de simulation numérique pour modéliser les propriétés optiques des différentes techniques de dorure (systèmes multicouches, interfaces rugueuses)
- Prendre en compte la composition spectrale et spatiale de l'éclairage dans les conditions anciennes et actuelles d'exposition pour évaluer les propriétés d'apparence
- Coordonner et réaliser les campagnes de caractérisation optique et morphologique des œuvres ou éprouvettes ; analyse et exploitation des résultats
Conduite et suivi de projet :
- Coordination entre les différents partenaires du groupe « Optique »
- Suivi du projet avec les autres groupes du projet (physico-chimie, histoire de l'art, science des données)
- Rédaction de rapports d'avancement.
- Valorisation des résultats, communications orales, rédaction de publications scientifiques.

Compétences

Les candidats ou candidates doivent avoir une formation en physique et une thèse récente en optique.
Connaissance de certaines techniques de caractérisation optique (ellipsométrie, spectrophotométrie, diffusométrie,…).
Connaissance de certaines techniques de caractérisation morphologique (rugosimétrie, microscopie, tomographie en cohérence optique, …).
Des compétences expérimentales et théoriques en optique des solides et imagerie seront appréciées.
De bonnes bases sur l'apparence des matériaux seront également un plus.
Il est attendu des candidat·e·s rigueur et autonomie, ainsi que la capacité à travailler au sein d'une équipe interdisciplinaire.
Langues : Français C1/C2, Anglais B1 /B2

Contexte de travail

Le travail de recherche sera effectué dans le cadre du projet "AORUM" financé par l'ANR en 2022 (ANR_22_CE27_0010). Rassemblant des historiens de l'art (universitaires, conservateurs), des physiciens, des chimistes, des spécialistes d'humanités numériques, des restaurateurs des pratiques anciennes de dorure, ce projet interdisciplinaire vise ainsi à étudier l'usage de l'or comme matériau pictural entre la fin du XVe et le milieu du XVIIe siècle en Europe occidentale. Le Centre de Recherche sur la Conservation (CRC, unité sous la triple tutelle du Museum National d'Histoire Naturelle, du CNRS et du ministère de la culture) pilote le volet « Optique » de ce projet. Le post-doctorant ou la post-doctorante intégrera le pôle « Couleur et effets visuels » du CRC et sera localisé·e sur le site du jardin des plantes, dans le 5e arrondissement de Paris. Des déplacements occasionnels à Paris ou en province dans les laboratoires partenaires sont à prévoir (C2RMF à Paris, PPrime à Poitiers, ILM à Lyon). Le contrat sera de 18 mois, avec une possibilité de prolongation de 6 mois. Le salaire sera conforme aux règles du CNRS. De plus amples informations sur le projet et l'environnement de travail peuvent être demandées par courrier électronique (christine.andraud@mnhn.fr)

Contraintes et risques

RAS
Il conviendra d'appliquer et de faire appliquer les règles d'hygiène et de sécurité du laboratoire

On en parle sur Twitter !