En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre MOY700-SANBUS-101 - Ingénieur transfert (domaine de la biologie santé) (H/F)

Ingénieur transfert (domaine de la biologie santé) (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 27 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : MOY700-SANBUS-101
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : jeudi 15 septembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 24 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 40 à 60 k€ à convenir selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'Ingénieur.e Transfert est recruté.e dans le cadre du Programme Ingénieurs-Transfert (PIT), programme interne destiné à renforcer l'activité de valorisation sur des pôles économiques régionaux et/ou des domaines économiques identifiés comme prioritaires par le CNRS. La mission de l'ingénieur est d'animer et de développer les relations partenariales entre les laboratoires de la Délégation Rhône Auvergne du CNRS et les entreprises dans le domaine de la bio-santé.
Pour le CNRS, ce travail de rapprochement a pour objet de générer un flux d'affaires à la fois nouveau et quantifiable avec les industriels du domaine de la bio-santé.
L'Ingénieur.e relève du Service Partenariat et Valorisation de la Délégation Régionale Rhône Auvergne du CNRS (SPV/DR7) et sera placé sous l'autorité hiérarchique du responsable du service.

Activités

- Développer une connaissance des laboratoires du site (cartographie, bases internes…) afin d'identifier leur offre potentielle de compétences, d'expertise ou d'innovation dans les domaines médical, pharmaceutique, dispositif médical …
- Evaluer les besoins de R&D des entreprises pour les mettre en relation avec les laboratoires de la circonscription,
- En liaison avec les laboratoires concernés et le SPV, apporter une valeur ajoutée de terrain sur les partenariats en cours de montage ou d'identification : viabilité du projet, perspectives, nature et équilibre du partenariat, aspects financiers (élaboration d'un pré-budget) en lien avec les chargés d'affaires du SPV…
- Traduire opérationnellement l'offre scientifique et partenariale des laboratoires de façon à améliorer la visibilité régionale du CNRS dans ce domaine,
- Sensibiliser, conseiller et accompagner les chercheurs porteurs de projet dans le montage de partenariats en lien avec les chargés d'affaires du SPV, de façon à répondre aux intérêts des entreprises comme du CNRS,
- Participer à des actions de sensibilisation, de formation à destination des laboratoires et éventuellement des industriels,
- S'impliquer dans les réseaux professionnels locaux et nationaux (pôle de compétitivité, Institut Carnot, filières industriels etc.…)
- Participation à des salons professionnels.

Compétences

Connaissances:
- Connaissance des entreprises, notamment en ce qui concerne les partenariats public-privé et/ou la R&D: aspects juridiques, financiers, propriété intellectuelle…
- Connaissances de l'organisation de la recherche publique française,
- Les entreprises de bio-santé, y compris les entreprises étrangères du secteur implantées sur la zone,
- Etre familier du développement d'affaires : pratiques commerciales, capacités de négociation et de persuasion…
- Avoir la capacité de travailler en français et en anglais,
- Maîtriser les techniques de montage de budget en cohérence avec les besoins des entreprises et la politique partenariale du CNRS.

Compétences opérationnelles:
- Capacité à travailler en équipe, à tirer profit des retours d'expériences et des bonnes pratiques développées au SPV,
- Rendre compte de ses activités et alerter son responsable sur les dossiers sensibles ou à forts enjeux stratégiques ou institutionnels,
- Savoir conduire une démarche projet,
- Savoir mener une négociation,
- Utiliser les logiciels spécifiques à l'activité et les outils de bureautiques courants,
- Compréhension et expression écrite et orale en Anglais de niveau C1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues).

Savoir-être :
- Aisance relationnelle, notamment dans le cadre de négociations, d'actions de sensibilisation ou de prises de parole,
- Capacité d'adaptation, d'autonomie et d'initiative.

Diplôme réglementaire exigé - Formation et expérience professionnelle souhaitée
- Doctorat exigé en biologie, chimie ou pharmacie,
- Formation complémentaire appréciée en commerce, management des entreprises ou droit de la propriété intellectuelle,
- Expérience en R&D ou en développement d'affaires de deux ans minimum.

Contexte de travail

Le Centre national de la recherche scientifique est l'une des plus importantes institutions publiques au monde : 32 000 femmes et hommes (plus de 1 000 laboratoires et 200 métiers), en partenariat avec les universités et les grandes écoles, y font progresser les connaissances en explorant le vivant, la matière, l'Univers et le fonctionnement des sociétés humaines. Depuis plus de 80 ans, nous développons des recherches pluri et interdisciplinaires sur tout le territoire national, en Europe et à l'international. Le lien étroit que nous tissons entre nos missions de recherche et le transfert vers la société fait de nous un acteur clé de l'innovation en France et dans le monde. Le partenariat qui nous lie avec les entreprises est le socle de notre politique de valorisation et les start-up issues de nos laboratoires témoignent du potentiel économique de nos travaux de recherche.
Les ingénieurs transferts seront déployés en réseau au niveau national en étant affectés dans les délégations régionales et dans les laboratoires.
Ce poste est affecté au sein du Service du Partenariat et Valorisation de la Délégation Rhône Auvergne du CNRS sur le campus de la Doua à Villeurbanne. Ce service traite un volume annuel d'environ 500 contrats.
La Délégation compte 125 structures opérationnelles de recherche et de service. L'activité implique un contact constant avec la communauté scientifique des laboratoires de la circonscription, avec une forte présence des sciences de l'ingénierie et des systèmes, des sciences biologiques, des sciences humaines et sociales et de la chimie.
Des visites fréquentes dans les laboratoires de la circonscription sont à prévoir (métropole lyonnaise, Saint-Etienne et Clermont-Ferrand). L'activité peut également nécessiter des déplacements ponctuels en France et en Europe.
La prise de fonction est prévue au 3 octobre 2022.

On en parle sur Twitter !