En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre ERL7003-CLAVAN-002 - Ingénieur-e d'études en Physiologie et Biologie Cellulaires H/F

Ingénieur-e d'études en Physiologie et Biologie Cellulaires H/F


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : ERL7003-CLAVAN-002
Lieu de travail : POITIERS
Date de publication : mercredi 20 novembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 6 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2076 et 2184 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Au CNRS, au laboratoire Signalisation des Transports Ioniques Membranaires (STIM) situé à l'Université de Poitiers, l'ingénieur-e
contribuera à développer des méthodologies visant à analyser les effets de la lipointoxication sur des cellules épithéliales.

Activités

Assurer l'entretien des lignées cellulaires
Réaliser des cultures en condition air-liquide afin d'induire la polarisation cellulaire
Réaliser les expériences de biologie cellulaire (test apoptose, sécrétion d'interleukines, marquage fluorescent...) et d'imagerie (microscopie confocale)
Réaliser les expériences de physiologie cellulaire (Chambre de Ussing...)

Compétences

Posséder des connaissances générales en biologie cellulaire et physiologie
Savoir rédiger des procédures techniques
Maitrise de l'anglais niveau B2 requise
Travailler en équipe
Savoir transmettre ses connaissances

Contexte de travail

L'unité STIM s'intéresse à la signalisation des transports ioniques membranaires. L'ingénieur-e intégrera le groupe de 5 personnes qui constitue l'axe de recherche consacré à la lipointoxication. Ce groupe a pour priorité d'évaluer les conséquences de perturbations de l'homéostasie lipidique cellulaire sur plusieurs canaux.

Contraintes et risques

Date limite de candidature le vendredi 13 décembre 2019

Informations complémentaires

Merci de poster un CV, une lettre de motivation et, idéalement, une lettre de recommandation

On en parle sur Twitter !