En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9002-BRIMAN-002 - (H/F) Chercheur(se) en biologie

(H/F) Chercheur(se) en biologie


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9002-BRIMAN-002
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mardi 16 mai 2017
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 14 août 2017
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2949 euros et 3283 euros brut
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L’équipe « Domiciliation, activation immunitaire et infection » de l’Institut de Génétique Humaine s’intéresse à l’activation immunitaire chronique et à ses effets pathogènes. La mission du candidat consistera à caractériser les causes, les formes et les conséquences de l’activation immunitaire persistante observée dans le modèle de l’infection par le Virus de l’Immunodéficience Humaine de type 1 traitée efficacement.

Activités

- Coordination avec le Département des Maladies Infectieuses et Tropicales du CHU de Montpellier pour la gestion des prélèvements de patients
- Analyse par cytométrie de flux et ELISA de marqueurs d’activation immunitaire
- Tri de sous-populations cellulaires
- Analyse d’expression génique
- Analyse et interprétation des résultats
- Rédaction et communication orale
- Encadrement d’étudiants et de permanents
- Veille bibliographique

Compétences

- Bon niveau de connaissances en Immunologie et en Statistiques
- Expérience en cytométrie de flux, en ELISA et en tri cellulaire souhaitée
- Notions d’hygiène et de sécurité en matière de VIH
- Savoir communiquer en anglais à l’écrit et à l’oral

Contexte de travail

L’Institut de Génétique Humaine regroupe 200 personnes et compte 22 équipes de recherche dont trois travaillent sur l’infection par le VIH. Il fait partie du Pôle Biologie-Santé Rabelais qui regroupe plus de 10.000 chercheurs, enseignants chercheurs et hospitalo-universitaires travaillant dans des Unités de recherches labellisées. L’équipe « Domiciliation, activation immunitaire et infection » est constituée de 2 chercheurs, d’un enseignant chercheur, d’un médecin, d’un post-doctorant, d’un doctorant et d’une technicienne. Elle travaille en étroite collaboration avec les CHU de Montpellier et de Nîmes. Elle est sous la responsabilité de Pierre Corbeau, professeur des universités-praticien hospitalier.

Contraintes et risques

Le travail proposé expose aux risques biologiques liés à la manipulation du VIH. Il peut nécessiter des déplacements pour collaborations et participation à des réunions scientifiques.

Informations complémentaires

Travail à temps complet. Thèse en sciences exigée.

On en parle sur Twitter !