En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Mentions légales

Mentions légales

CNRS - Centre national de la recherche scientifique

3, rue Michel-Ange
75794 Paris cedex 16 - France
Téléphone : +33 1 44 96 40 00
Télécopie : +33 1 44 96 53 90

Directeur de la publication: Alain Fuchs

Directeur de la rédaction: Christophe Coudroy

Responsable éditorial: Carine Constans

Webmestre: emploi@cnrs-dir.fr

Hébergeur: CNRS

 

Protection des informations nominatives

Ce site Web, qui comporte des informations nominatives concernant notamment les personnels du CNRS et de ses partenaires, a fait l'objet d'une déclaration auprès de la CNIL (avis n° 650931). Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'Informatique, aux fichiers et aux Libertés (articles 38, 39, 40), vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données vous concernant, en ligne sur ce site.

Pour exercer ce droit, vous pouvez vous adresser au webmestre.

L'utilisateur trouvera des informations sur ses droits, ses devoirs et sur la protection des données personnelles sur le site du Correspondant Informatique et Libertés du CNRS (http://www.cil.cnrs.fr).
Ce site a fait l'objet d'une déclaration au CIL : N° d'enregistrement 2-12022.

 

Réalisation

2010-2017

Ce site web a été réalisé et est maintenu par Frédéric Druilhet du Service des Systèmes d'Information de la Délégation Régionale Midi-Pyrénées.

Ont également participé à ce projet :

  • Stéphane Arnaud (CDD)
  • avec l'aide de :
    • Denis Coppel (Délégation Régionale Alpes)
    • Olivier Rassemusse (Délégation Régionale Paris B)

 

Conditions d'utilisation

Clause de non-responsabilité

La responsabilité du CNRS ne peut, en aucune manière, être engagée quant au contenu des informations figurant sur ce site ou aux conséquences pouvant résulter de leur utilisation ou interprétation.

Propriété intellectuelle

Le site du CNRS est une œuvre de création, propriété exclusive du CNRS, protégé par la législation française et internationale sur le droit de la propriété intellectuelle. Aucune reproduction ou représentation ne peut être réalisée en contravention avec les droits du CNRS issus de la législation susvisée.

Liens hypertextes

La mise en place de liens hypertextes par des tiers vers des pages ou des documents diffusés sur le site du CNRS, est autorisée sous réserve que les liens ne contreviennent pas aux intérêts du CNRS, et, qu'ils garantissent la possibilité pour l'utilisateur d'identifier l'origine et l'auteur du document.

 

Outils tiers

Ce portail utilise:

Nous les remercions !

 

Crédits photographiques

Une

2010N00657
© CNRS Photothèque - VERNHET Françis
Alain Fuchs, Président du CNRS.


Bandeaux

2010N00666
© CNRS Photothèque / RAGUET Hubert
UPS3248 - Ecotron européen de Montpellier - MONTFERRIER SUR LEZ

Des chercheurs de l'INRA expérimentent dans une des enceintes de l'Ecotron européen de Montpellier, un instrument servant à mesurer les échanges gazeux entre le sol et l'atmosphère. Les monolithes d'écosystèmes de prairie de moyenne montagne ont été installés dans l'Ecotron dans l'objectif d'étudier leurs réactions à des évènements extrêmes induits par les changements climatiques probables en 2050. Ils ont été conditionnés dans des conteneurs et sont isolés de l'atmosphère ambiante grâce à une enceinte étanche à travers laquelle passent seulement les rayons du soleil et dans laquelle les chercheurs peuvent modifier à leur gré les principaux paramètres du climat : la température, l'hygrométrie et la quantité de gaz carbonique.

2008N00397
© CNRS Photothèque / CHEZIERE Alexis
UMR7197 - Laboratoire de Réactivité de Surface - PARIS

Observation par microscopie électronique à transmission, de nanoparticules métalliques déposées sur un support poreux afin d'en caractériser la dispersion. Ces recherches ont pour but une meilleure compréhension des lois d'assemblage moléculaire au niveau des surfaces, soit pour exalter la réactivité chimique de ces dernières soit pour la faire décroître.

2008N00381
© CNRS Photothèque / Hubert RAGUET
URA3012 - Hôtes, vecteurs et agents infectieux : biologie et dynamique

Manipulation d'ADN humain pour en étudier les gènes. L'analyse de 3 millions de mutations génétiques a permis d'identifier 582 gènes soumis à la sélection naturelle. Ces recherches ont été effectuées dans le cadre du projet international Hapmap qui vise à cataloguer les similitudes et les différences génétiques entre les humains, notamment pour l'identification de gènes associés à des maladies et à la réponse aux traitements.

2008N00265
© CNRS Photothèque / IPEV / Claude DELHAYE
UMR5183 - Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE) - ST MARTIN D'HERES

Carotte extraite par un carottier prototype en test pendant la saison 2008 à Concordia, Antarctique. C'est un carottier mobile qui servira à faire des forages de 150/200 m de profondeur et jusqu'à 25 km autour de la station franco-italienne Concordia. Ces forages serviront à pomper de l'air dans le névé, notamment pour des analyses de taux de mercure. Le carottier est composé de 2 tubes en inox, il a un moteur électrique dont la puissance est amenée par un câble électroporteur. Il permet de faire une carotte de 98 mm de diamètre et le trou est de 130 mm de diamètre.

2008N00447
© CNRS Photothèque / AMICE Erwan
UMR6539 - Laboratoire des sciences de l'environnement marin - LEMAR - PLOUZANE

Chercheur et plongeur scientifique explorant un iceberg lors du déroulement du programme scientifique MACARBI (Monitoring environnemental en Antarctique basé sur l'étude des structures Carbonatées de BIvalves), qui tente de faire du pétoncle austral un témoin environnemental. Les différentes épaisseurs de glace filtrent la lumière et créent alors des nuances de bleu.

2008N00683
© CNRS Photothèque / Agathe EUZEN
UMI3157 - Water, environment and public policy

Effet d'une goutte d'eau qui coule d'un robinet. L'étude porte sur les perceptions et les représentations que chaque individu a de l'eau et leurs incidences sur les pratiques quotidiennes.

2008N00799
© CNRS Photothèque / Christophe LEBEDINSKY
UMR7639 - Laboratoire d'optique appliquée (LOA)

Laser le plus intense du laboratoire (100TW) dans la salle jaune, laser phare du LOA (Laboratoire d'Optique Appliquée). Chambre d'interaction sous vide, expérience en cours de montage.

2005N00670
© CNRS Photothèque / LETT Marie-Claire
UMR7156 - Génétique moléculaire, génomique et microbiologie (GMGM) - STRASBOURG

Cliché de microscopie à épifluorescence de bactéries. Les bâtonnets bleus sont les bactéries qui, lorsqu'elles sont vivantes, ont un point rouge (molécule chimique ingurgitée par la bactérie, qui se colore en rouge lorsque celle-ci respire) ; plus il y a de points rouges et plus il y a de bactéries vivantes. Les flux d'air contaminés par des bactéries sont purifiés par le processus d'oxydation photocatalytique.

2009N01070
© CNRS Photothèque / ISEM / MARIVAUX Laurent
UMR5554 - Institut des sciences de l'évolution de Montpellier (ISEM) - MONTPELLIER

Les chercheurs utilisent, quand c'est possible, des moyens de locomotion autres que les chars à boeufs pour se déplacer et atteindre les localités fossilifères du Myanmar : de vieux véhicules "rafistolés". Malheureusement, si les fortes précipitations de la mousson dégagent naturellement les fossiles, elles détruisent également les petits chemins traversant les nombreuses rizières. Le véhicule doit souvent être abandonné pour le reste de la mission et les chercheurs doivent continuer à pied. Recherches paléontologiques sur l'origine asiatique des primates anthropoïdes, les premiers rameaux de nos origines.

2010N00436
© CNRS Photothèque / Kaksonen
UMR7605 - Laboratoire pour l'utilisation des lasers intenses (LULI)

Hall laser LULI2000, chaîne d'amplification "kilojoule". L'installation laser de puissance LULI2000 et les équipements expérimentaux associés sont utilisés par de nombreuses équipes scientifiques. Ces études portent notamment sur la fusion inertielle laser, la matière à haute densité d'énergie, l'astrophysique de laboratoire, la géophysique interne, la physique et le traitement des matériaux et de façon générale la physique des plasmas créés par laser et ses applications.

2010N00478
© CNRS Photothèque / CEBC / Déborah PARDO
UPR1934 - Centre d'études biologiques de Chizé (CEBC)

Deux scientifiques baguent un albatros à sourcils noirs, "Thalassarche melanophris", de la colonie du Canyon des Sourcils Noirs à Kerguelen. Le suivi à long terme de cette espèce par marquage individuel permet d'estimer des paramètres démographiques clés tels que la survie, la probabilité de se reproduire ou encore le succès reproducteur. Il est ensuite possible de les mettre en rapport avec des paramètres individuels (âge, expérience, cohorte de naissance) mais aussi des paramètres environnementaux (climatiques et océaniques).

2011N00247
© CNRS Photothèque / Benoît RAJAU
UMR8213 - Laboratoire de Physique et d'Etude des Matériaux (LPEM)

Evaporateur sous ultravide pour le dépôt en couches minces métalliques.
L'étudiante règle la focalisation du faisceau d'électrons sur la cible du matériau à évaporer.
L'évaporateur est utilisé pour déposer des couches minces de supraconducteurs à basse température critique (aluminium, niobium,...) et des métaux (palladium, titane, yttrium...) dans des conditions d'ultravide. Le canon à électrons permet de vaporiser les matériaux, qui se déposent sur un substrat. Les couches minces sont l'ingrédient de base pour réaliser nanostructures qui seront ensuite étudiées. Les recherches menées concernent principalement le transport électronique quantique dans des nanostructures et la diffusion de la chaleur à l'échelle nanométrique.

2011N00670
© CNRS Photothèque / ZUBERER Frédéric
UMS2196 - Centre d'océanologie de Marseille (COM) - MARSEILLE

Prélèvement de chaetognathes à l'aide d'un filet au-dessus d'une prairie de posidonie, "Posidonia oceanica", à 10 m de profondeur, au large de Saint Raphaël.

2011N01871
© CNRS Photothèque / Cyril FRESILLON
UMR5220 - Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l'Image pour la Santé (CREATIS)

Technique de réalité augmentée en imagerie médicale tridimensionnelle. Elle permet de visualiser et de mesurer de manière interactive des paramètres quantitatifs directement issus de l'image 3D. L'objectif est d'étudier l'architecture 3D in vivo des fibres
myocardiques du cœur humain.

2012N00032
© CNRS Photothèque / FRESILLON Cyril
UMR6133 - Institut Fresnel Marseille - MARSEILLE

Montage multistatique pour l'imagerie du proche sous-sol. Situé à l'intérieur d'une chambre anéchoïque, il permet de mesurer le champ électromagnétique diffracté par une ou plusieurs cibles (en amplitude et en phase). La zone d'investigation est illuminée successivement selon différents angles et le champ capté par la seconde antenne est exploité dans des algorithmes d'inversion, pour reconstruire la cartographie (de la permittivité complexe) de la zone illuminée. Les objectifs de ces recherche sont les mesures de SER (Surface équivalente radar), l'imagerie non-invasive, la détection d'objets enfouis, la tomographie par diffraction ou les mesures en champ proche.

2012N00033
© CNRS Photothèque / FRESILLON Cyril
UMR6133 - Institut Fresnel Marseille - MARSEILLE

Mise en place d'une antenne biconique dans un montage multistatique pour l'imagerie microonde du proche sous-sol. Situé à l'intérieur d'une chambre anéchoïque, il permet de mesurer le champ électromagnétique diffracté par une ou plusieurs cibles (en amplitude et en phase). Ce montage multistatique permet également d'effectuer des mesures d'antennes en champ proche. Les objectifs de ces recherche sont les mesures de SER (Surface équivalente radar), l'imagerie non-invasive, la détection d'objets enfouis, la tomographie par diffraction ou les mesures en champ proche.

2012N00241
© CNRS Photothèque / Cyril FRESILLON
GENCI - Grand Equipement National de Calcul Intensif

Supercalculateur CURIE capable d'effectuer jusqu'à 2 millions de milliards d'opérations à la seconde, constitué de plus de 92 000 coeurs de calcul couplés à un système permettant de stocker l'équivalent de 7 600 ans de fichiers MP3 (15 Po) à une vitesse de 250 Go par seconde. Conçu par Bull pour le GENCI (Grand équipement national de calcul intensif), il est hébergé et exploité par le Très grand centre de calcul (TGCC) du CEA à Bruyères-le-Châtel. Les supercalculateurs deviennent indispensables à la recherche pour modéliser, simuler, de plus en plus finement, des phénomènes complexes, inaccessibles par l'expérience. Plus les performances et les capacités des supercalculateurs sont grandes, plus les modélisations et simulations gagnent en précision et réalisme.

2012N00553
© CNRS Photothèque / Cyril FRESILLON
UMR6552 - Ethologie animale et humaine (EthoS)

Grands dauphins, "Tursiops truncatus", du parc "Planète sauvage". Grâce à un partenariat avec ce parc, situé près de Nantes, des chercheurs peuvent mener, dans la durée, des séries d'expériences sur cette espèce animale. Le grand dauphin constitue un modèle particulièrement intéressant en raison du cheminement original de son évolution, qui l'a ramené à une vie aquatique après une phase terrestre. Les études scientifiques entreprises sur les dauphins concernent la perception de l'environnement et les mécanismes de communication chez cette espèce sociale.

2012N00676
© CNRS Photothèque / ANAYA-GAUTIER Céline
UPR2940 - Institut Néel - GRENOBLE

Alain Benoît, médaillé de l'innovation du CNRS en 2012, pour des développements technologiques permettant d'augmenter les performances de détection des satellites utilisés dans les missions spatiales. Il travaille ici sur la caméra Nika qui sera installée sur le radiotélescope de Pico Veleta, en Espagne. Ce détecteur, constitué d'un gros cylindre de métal de 1,20 m de long, est capable de produire des images de 120 pixels de toutes sortes d'objets de notre univers, dans deux gammes d'ondes millimétriques. Alain Benoît est un physicien, spécialiste des solides à très basse température. Directeur de recherche à l'institut Néel, à Grenoble, il a été élu à l'académie des sciences en 2002, et a obtenu la médaille d'argent du CNRS en 1993.

2012N00737
© CNRS Photothèque / BORRELLI Vincent, JABRANE Saïd, LAZARUS Francis, THIBERT Boris, ROHMER Damien
UMR5208 - Institut Camille Jordan (ICJ) - VILLEURBANNE

Vue externe du plongement isométrique d'un tore carré plat, en 3D, dans l'espace ambiant. Les différentes vagues d'ondulations sont appelées corrugations. Leur accumulation créé un objet ressemblant à une fractale et ayant un aspect rugueux. Il s'agit d'une fractale lisse, à mi-chemin entre les fractales et les surfaces ordinaires. Pour cette représentation, les chercheurs se sont basés sur la théorie de l'intégration convexe et ils ont utilisé la technique de corrugations (oscillations). Ces résultats ouvrent notamment des perspectives pour la visualisation des solutions des équations différentielles rencontrées en physique ou en biologie. Les propriétés des fractales lisses pourraient également jouer un rôle central dans l'analyse de la géométrie des formes.

2012N01489
© CNRS Photothèque / IRD / VERGOZ Thibaut
UPR2301 - Institut de chimie des substances naturelles (ICSN) - GIF-SUR-YVETTE

Transvasement des fractions d'extraits de plante dans des ballons d'évaporation. A l'antenne de l'ICSN (Institut de chimie des substances naturelles), située au centre IRD de Nouméa, la flore calédonienne (endémique en particulier) est échantillonnée à la recherche de molécules actives à intérêt pharmacologique, et notamment anticancéreuses.

2013N00029
© CNRS Photothèque / Collaboration HESS / Julien BOLMONT
UMR7585 - LABORATOIRE PHYSIQUE NUCLEAIRE ET HAUTES ENERGIES (LPNHE), HESS

Quatre des cinq télescopes de l'expérience HESS-II (High Energy Stereoscopic System), en Namibie : sur les côtés, 3 télescopes de 13 m de diamètre et au centre, un télescope plus récent de 28 m de diamètre. Ils forment depuis septembre 2012, le détecteur de rayons gamma de très haute énergie le plus sensible au monde. Avec ce détecteur, les scientifiques peuvent repérer, grâce aux rayons gamma qu'ils émettent, des supernovae, des trous noirs, des noyaux actifs de galaxies et autres phénomènes parmi les plus violents de l'Univers. Installée dans le foyer du 5e télescope, une caméra électronique ultrasensible et ultrarapide donnera accès à des sources de rayonnement gamma encore plus éloignées de la Terre.

2013N00670
© CNRS Photothèque / Thibaut VERGOZ
UMR5110 - Centre de formation et de recherche sur les environnements méditerranéens (CEFREM) - PERPIGNAN

Préparation à l'appareillage à bord du "P'tit Saint-Pierre", le baliseur de l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon. Des sondages sismiques en mer vont être effectués à l'est de l'isthme Miquelon-Langlade, un cordon littoral sableux reliant les deux presqu'îles de Grande Miquelon et Langlade. Un sondeur enregistre la réflexion de l'onde émise sur le fond sous-marin et les différentes couches qui constituent le sous-sol. Il est ainsi possible d'observer la profondeur de ces fonds et les pendages des couches sédimentaires accumulées au fil du temps. Les scientifiques obtiennent ainsi des données sur les processus de formation de l'isthme.

2013N00676
© CNRS Photothèque / VERGOZ Thibaut
UMR5110 - Centre de formation et de recherche sur les environnements méditerranéens (CEFREM) - PERPIGNAN

Un scientifique observe le trait de côte de l'isthme Miquelon-Langlade, sur le pont supérieur du "P'tit Saint-Pierre", le baliseur de l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon. Des sondages sismiques en mer sont effectués à l'est de cet isthme, un cordon littoral sableux reliant les deux presqu'îles de Grande Miquelon et Langlade. Un sondeur sismique, installé le long de la coque du navire, enregistre la réflexion de l'onde émise sur le fond sous-marin et les différentes couches qui constituent le sous-sol. Il est ainsi possible d'observer la profondeur de ces fonds et les pendages des couches sédimentaires accumulées au fil du temps. Les scientifiques obtiennent ainsi des données sur les processus de formation de l'isthme.

2013N00737
© CNRS Photothèque / JOURDAIN Bruno
UMR5183 - Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE) - ST MARTIN D'HERES

Tente de forage à la nuit tombée, au col du Dôme, à 4250 m d'altitude, et sommet du massif du Mont-Blanc, dans les Alpes françaises. L'utilisation d'une tente pour abriter le matériel de forage permet aux glaciologues de travailler même lorsque les conditions extérieures sont difficiles. Ce forage, réalisé en septembre 2012 dans le cadre du programme ESCCARGO (Evolution séculaire de charge et composition de l'aérosol organique au-dessus de l'Europe), avait pour objectif de collecter 120 m de glace jusqu'au sol rocheux. Le but est de reconstruire l'histoire de la pollution atmosphérique au-dessus de l'Europe au cours du dernier siècle, et plus particulièrement d'étudier l'évolution de la matière organique dans l'atmosphère passée.

2011N01239
© CNRS Photothèque / Axel DUCOURNEAU
UMR6578 – Anthropologie bioculturelle

Une équipe de microbiologistes prélève des échantillons de sol sur une parcelle de la Grande Muraille verte en préparation. Le projet de la Grande Muraille verte (GMV) est une ceinture de végétation ayant pour vocation la lutte contre la désertification. Il implique les onze pays frontaliers de la zone saharo-sahélienne couvrant une distance de 7 000 km entre Dakar et Djibouti sur 15 km de large. La GMV devrait conduire à une augmentation de la biodiversité, à une restructuration du milieu et permettre, à terme, des modifications importantes de la vie des populations dans ces régions semi-désertiques. Un Observatoire hommes-milieux international (OHM.I) a été créé afin d'étudier les conséquences sociales et environnementales de ce projet.