En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7293-FLOMIL-001 - Instrumentaliste (H/F) pour la nouvelle génération d'instruments interférométriques visibles

Instrumentaliste (H/F) pour la nouvelle génération d'instruments interférométriques visibles

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7293-FLOMIL-001
Lieu de travail : NICE
Date de publication : jeudi 18 mai 2017
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 15 septembre 2017
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2500 et 3500€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 3 à 5 années

Missions

Le CNRS et le laboratoire Lagrange (situé à l'Observatoire de la Côte d'Azur – OCA) cherchent un excellent chercheur en instrumentation pour préparer les instruments visibles de nouvelle génération pour le "Center for High Angular Resolution Astronomy" (CHARA) et le "Very Large Telescope Interferometer" (VLTI). L'interférométrie visible permet d'étudier la physique stellaire à une résolution angulaire en-dessous de la milliseconde d'arc et est généralement associée à un spectrographe. Des images de surfaces et d'environnements d'étoiles ont été obtenues avec les réseaux de télescopes VLTI et CHARA (Monnier et al., 2007 Science, Haubois et al., 2009 A&A, Kraus et al., 2010 Nature, Millour et al. 2011 A&A, Mourard et al., 2015 A&A), et des études statistiques pour les paramètres fondamentaux stellaires ont débuté (Boyajian et al., ApJ 2013, Bruntt et al., MNRAS 2010, Ligi et al., A&A, 2016).
L'équipe de l'OCA commence la conception d'un instrument de nouvelle génération appelé SPICA pour le réseau CHARA. Il s'agit d'un instrument à 6 télescopes de 1m corrigés partiellement avec une optique adaptative, qui injectent la lumière de l'étoile dans des fibres monomode. L'instrument contiendra un spectrographe et nécessitera l'assistance d'un suiveur de franges dans l'infrarouge. Une amélioration significative des performances (~ 3 mag) par rapport aux instruments actuels est attendue avec SPICA, ainsi que la capacité d'atteindre des visibilités très faibles, de mesurer des clôtures de phase et d'atteindre des très hautes précisions de mesure
L'OCA a démarré des actions de R&D sur certaines des technologies clés de SPICA, telles que : les fibres optiques, les caméras EMCCD et le couplage des fibres avec des fronts d'onde partiellement corrigés. Ces activités ont été réalisées sur le prototype d'instrument FRIEND installé à CHARA. Par ailleurs, une analyse système de SPICA a récemment démarré. Le candidat sélectionné sera au centre de ce développement et jouera un rôle décisif dans la conception de l'instrument SPICA. Cette conception devrait servir de base à un second instrument "clone" (longueur d'onde exacte à définir) dans l'hémisphère Sud au VLTI.

Activités

Les deux principales priorités du poste sont les suivantes:
1. Caractérisation de l'efficacité du couplage des fibres avec l'AO des télescopes CHARA. Si nécessaire, la conception, la réalisation et les tests d'une boucle de contrôle active / basculante pour l'optimisation de l'injection.
2. Machine d'état pour un système de suivi de frange quasi IR. Paramètres externes (assainissement, infrastructure, systèmes de contrôle ...) analyse et modélisation.

Il convient de noter que, dans le cadre de l'équipe SPICA, le jeune chercheur participera également aux tâches suivantes:
3. Participation à l'analyse globale du système ; Description détaillée de la procédure d'alignement ; Caractérisation détaillée du détecteur EMCCD final de l'instrument.
4. Participation au programme scientifique de SPICA; Définition des stratégies pour l'automatisation des observations et pour l'optimisation du temps d'observation.
5. Participation à l'étude de la conception d'un module d'extension de SPICA pour obtenir une résolution spectrale élevée (concept SPINE: spectrographe Echelle).

Compétences

Les candidatures devront inclure un CV détaillé (y compris liste de publications), un rapport d'activités (lettre de motivation) et des lettres de référence de trois personnes. Pour accélérer le processus de recrutement, devra aussi produire son diplôme de thèse. La demande complète doit être transmise en priorité via la plate-forme du CNRS avant le 15 juin 2017. Les entretiens d'embauche seront organisés en juin et le poste peut commencer rapidement en fonction de la disponibilité de la personne sélectionnée et des délais administratifs. Les candidatures continueront à être considérées après la date limite si le poste n'est pas rempli.

Contexte de travail

Le jeune chercheur sera supervisé par Florentin Millour au sein du laboratoire Lagrange, à Nice. Il/elle travaillera dans un environnement de recherche consitué de 7 chercheurs astrophysiciens, 4 ingénieurs et un étudiant en thèse. Ce CDD est financé dans le cadre du programme H2020, au sein du Réseau de Coordination pour l’Optique et l’Infrarouge en Astronomie (OPTICON).
Pour les différentes tâches considérées, le jeune chercheur interagira principalement avec les personnes suivantes:
1. Denis Mourard, Philippe Bério, Jean-Michel Clausse (groupe + CHARA)
2. Denis Mourard, Philippe Bério, Stéphane Lagarde, Florentin Millour (groupe + CHARA)
3. Denis Mourard, Jean-Michel Clausse
4. Nicolas Nardetto, Denis Mourard, Florentin Millour, Orlagh Creevey, Roxanne Ligi, Karine Perraut
5. Florentin Millour, Anthony Meilland, Carole Gouvray

Contraintes et risques

Ce travail de recherche amènera probablement le jeune chercheur à effectuer des missions à l'étranger, notamment au mont Wilson (USA), à Garching (Allemagne) et au mont Paranal (Chili).

On en parle sur Twitter !