En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Intelligence artificielle et recherche opérationnelle pour l'ordonnancement autonome et robuste dans les missions spatiales (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 7 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR8001-PIELOP-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 16 juin 2022
Nom du responsable scientifique : Pierre Lopez
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le projet de thèse porte sur l'intégration de la détection d'événements d'intérêt scientifique (provenant d'instruments embarqués sur divers satellites pour étudier les environnements planétaires) ou opérationnel, et l'ordonnancement d'activités qui en découlent : prise de mesures, stockage et transfert de données sous contraintes de ressources.

Nous envisagerons le problème scientifique dans un cadre générique où l'on associera la gestion des opérations d'un satellite vu comme un problème d'ordonnancement classique, à des contraintes et objectifs spécifiques liés au transfert des données générées par les instruments et aux considérations d'autonomie, d'embarquabilité et de robustesse.

Tous les détails sur le sujet de thèse, le contexte de travail et les modalités de candidature sont décrits dans le fichier PDF accessible au lien suivant :
https://homepages.laas.fr/lopez/Ordonnancement_pour_le_Spatial.pdf

Contexte de travail

Cette thèse à Toulouse sera effectuée en codirection entre Pierre Lopez (DR CNRS) de l'équipe ROC (Recherche opérationnelle, Optimisation combinatoire, Contraintes) du LAAS-CNRS et Philippe Garnier (MCF HDR UPS) de l'équipe Planètes, Environnements et Plasmas Spatiaux (PEPS) de l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP).

On en parle sur Twitter !