En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en Ingénierie enzymatique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR5301-ISACAL-018
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : vendredi 18 mai 2018
Nom du responsable scientifique : Bernard PRIEM
Type de contrat : CDD Doctorant/Offre de thèse
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les glycosaminoglycanes (GAGs) sont des constituants de la matrice extrapariétale des vertébrés. Certains sont aussi présents dans les parois de bactéries pathogènes ou probiotiques. L'héparosan est un GAG bactérien composé d'un disaccharide de répétition acide beta-4-glucuronique (GlcA) et de alpha-3-N-acetylglucosamine (GlcNAc) proche de l'acide hyaluronique. En fait, plusieurs travaux mentionnent l'intérêt de l'héparosan comme agent de vectorisation de médicaments.
Escherichia coli K5 produit de l'héparosan au niveau de sa paroi externe. Les enzymes clefs de biosynthèse sont KfiA (GlcNAc-transferase) et KfiC (GlcA-transferase). L'objectif de la thèse consistera à produire des formes mutantes des enzymes KfiA and KfiC afin d'étudier leurs propriétés catalytiques in vitro en relation avec les mutations produites, puis de tester leur capacité à produire l'héparosan à partir de souches bactériennes cultivées en bio-réacteur dans des conditions préindustrielles afin d'analyser le rendement et la taille de l'héparosan produit.

Références bibliographiques :
Equipe française: Chemo-bacterial synthesis of conjugatable glycosaminoglycans. Priem B, Peyroux J, Colin-Morel P, Drouillard S, Fort S. Carbohydr Polym. 2017, 167:123-128.
Equipe allemande: Engineering the product profile of a polysialyltransferase. Keys TG, Fuchs HL, Ehrit J, Alves J, Freiberger F, Gerardy-Schahn R. Nat Chem Biol. 2014, 10:437-42.

Contexte de travail

Ecole doctorale
La thèse sera réalisée entre les deux laboratoires, ceci impliquant des séjours de longue durée en France et en Allemagne. Une bonne connaissance de l'anglais est indispensable.

Connaissances : Enzymologie, Biochimie des sucres, biologie moléculaire, expression de protéines, chromatographie

Niveau d'étude pré-requis : Master 2
Univ. Grenoble Alpes (CERMAV), France, et Hannover Med. School, Allemagne

Informations complémentaires

Skills: Enzymology, Carbohydrates, Mol. biology, Chromatography, Microbiology
Candidate selection: May-June 2018
Eligibility: September 2018

On en parle sur Twitter !