En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral H/F sur Etude de la dépendance de l'isospin sur l'équation d'état et la production des clusters

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3266-VIRLEF-008
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : jeudi 16 juillet 2020
Nom du responsable scientifique : Abdelouahad CHBIHI
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Ce projet de thèse consiste à explorer l'équation d'état de la matière nucléaire, en particulier le terme de l'énergie de symétrie en tenant compte des mesures des propriétés des clusters produits pendant l'évolution du système. A faible densité, la matière nucléaire uniforme devient instable par rapport à la formation de clusters. Pour les faibles densités du milieu, la séparation inter-nucléon devient comparable à l'interaction nucléon-nucléon (NN), de sorte qu'il devient énergétiquement favorable pour que le système se fragmente en clusters riches en neutrons. La formation de clusters augmente considérablement l'énergie de symétrie à très faibles densités, ce qui pourrait être utile à la modélisation de l'explosion des Core Collapse Supernovae Type II. Le projet se focalisera sur l'étude détaillée de ces clusters (spectres en énergie, distributions angulaires, multiplicités et leurs corrélations) pour les comparer aux prédictions des modèles de transport.

Contexte de travail

Localisé à Caen, le Grand Accélérateur National d'Ions Lourds (GANIL) est un des premiers centres de recherche dans le monde, spécialisé dans la production de faisceaux d'isotopes rares pour l'étude des propriétés du noyau loin du domaine de stabilité. Associés à la production des faisceaux, des systèmes de détection à la pointe de la technologie sont nécessaires. SPIRAL2, nouveau projet d'accélérateur, est mis en service et permet de fournir des faisceaux d'ions très intenses.
L'étude proposée dans cette thèse fait partie des thématiques prioritaires du GANIL à savoir le comportement de la matière nucléaire dans des conditions extrêmes dont les résultats aident à comprendre les phénomènes astrophysique violent comme les kilonova et supernova, et l'émission d'ondes gravitationnelles.

On en parle sur Twitter !