En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant.e (H/F) en biochimie et biologie moléculaire des plantes

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2357-SANNOI-002
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : jeudi 25 juin 2020
Nom du responsable scientifique : Sandra NOIR
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le projet de recherche s'intéresse aux fonctions de la protéines F-box FBL17 chez la plante modèle Arabidopsis thaliana. L'équipe d'accueil a précédemment montré que la protéine F-box, FBL17 appartenant au complexe ubiquitine E3 ligase SCFFBL17 est un régulateur clef de la progression du cycle cellulaire aussi bien lors de la gamétogénèse mâle (Gusti et al 2009) que lors de la phase diploïde sporophytique de la plante (Noir et al 2015). Cette protéine F-box apparaît être impliquée non seulement dans la régulation de la réplication de l'ADN, mais aussi dans le contrôle de la mitose. Des données supplémentaires ont permis de révéler également un changement d'expression de gènes clefs impliqués dans le dommage à l'ADN, ainsi que la présence constitutive de mort cellulaire chez le mutant fbl17 (Noir et al 2015; Gentric et al 2020).
Le projet de thèse a pour objectifs, l'identification de complexes protéiques associés à FBL17 (en contexte normal et de stress) et, l'analyse des modifications post-traductionnelles de FBL17 et de ses interactants potentiels.
A partir du modèle végétal Arabidopsis, le.la candidat.e aura pour mission la conception et le développement de méthodologies pour purifier ces complexes protéiques. Les différents niveaux d'analyse à envisager et/ou développer seront :
-Clonage, sélection et transformation de plantes
-Extraction et purification de complexes protéiques
-Expression de protéines dans les bactéries
-Analyse d'interactions protéine-protéine (Y2H, GST-pull-down, FLIM)
-Analyse de modifications post-traductionnelles (phosphorylation, ubiquitination)
-Analyse de la localisation subcellulaire de protéines fluorescentes

Contexte de travail

L'institut d'accueil est localisé à Strasbourg. L'équipe d'accueil est constitué de trois chercheurs CNRS, d'une ingénieure de recherche, de deux Maîtres de Conférences, d'un chercheur contractuel et de deux doctorants. Le.la candidat.e travaillera dans le cadre du projet ANR-PRCI RHiD visant, notamment, à déterminer l'interactome et/ou les substrats de la protéine FBL17 et les modifications post-traductionnelles de ces interactants.
Le.a candiadt.e bénéficiera de l'expertise des membres de l'équipe et participera aux réunions hebdomadaires d'échange et de présentations des résultats (principalement en anglais) du laboratoire et assistera aux séminaires de l'institut.

Informations complémentaires

Le.la candidat.e aura un Master ou diplôme d'ingénieur en sciences biologiques, et présentera les compétences suivantes:
- de fortes compétences en biologies moléculaire et cellulaire
- une expérience en biologie végétale
- une expertise en biochimie des protéines sera un atout.
- forte motivation, sérieux et assiduité
- maîtrise de l'anglais lu, écrit et parlé
- capacité à travailler en autonomie aussi bien qu'en interaction avec les différents membres de l'équipe.

Pour candidater, une lettre de motivation, un CV (avec les coordonnées d'au moins un référant) ainsi que les relevés de notes (M1+M2/équivalents) seront demandés.
Date limite de prise de fonction, le 1er septembre 2020

On en parle sur Twitter !