En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse: Physique de la matière molle - matière active (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 8 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR22-ANTSTO-001
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mercredi 17 novembre 2021
Nom du responsable scientifique : Igor Kulić and Antonio Stocco
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 avril 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Titre: “ Particules de tiges auto-roulantes alimentées par des gradients de lumière et de produits chimiques”.
Nous recherchons un candidat pour une thèse de doctorat avec un intérêt et des connaissances en physique de la matière molle et en microscopie optique, doté de curiosité, de courage et de persévérance. Inspirés par la capacité des virus de la grippe à s'auto-rouler sur les surfaces, nous allons créer des particules de bâtonnets photoactifs biomimétiques et étudier leur propulsion en tant que moteurs rotatifs proches des interfaces dures et molles. Le projet de thèse principalement expérimental cherchera à développer une compréhension physique conceptuelle de la dynamique d'une seule particule et du comportement collectif en phase des cristaux liquides actifs. Sous la direction d'Antonio Stocco et Igor Kulić (ICS, Strasbourg), et en étroite collaboration avec Juliane Simmchen (Dresde, Allemagne) vous vous familiariserez avec une grande partie de la physique de la matière molle active, explorerez et transcenderez ses frontières actuelles.
Pour plus de détails, n'hésitez pas à nous contacter sous :
kulic@unistra.fr et antonio.stocco@ics-cnrs.unistra.fr
References:
[1] A. Baumann, A. Sánchez-Ferrer, L. Jacomine, P. Martinoty, V. Le Houerou, F. Ziebert & I. M. Kulić , Motorizing fibres with geometric zero-energy modes , Nature Materials, 17, 523 (2018)
See also movies under: https://www.ics-cnrs.unistra.fr/member-204-Kulic%20Igor.html
[2] F. Ziebert & I. M. Kulić, How Influenza's Spike Motor Works, Phys. Rev. Lett. 126, 218101 (2021)
[3] S Villa, G Boniello, A Stocco, M Nobili, Motion of micro-and nano-particles interacting with a fluid
interface, Advances in Colloid and Interface Science, 284, 102262 (2020) …
[4] V Sharma, E Azar, AP Schroder, CM Marques, A Stocco, Active colloids orbiting giant vesicles, Soft
Matter 17, 4275 (2021)

Contexte de travail

Nous travaillons dans l'équipe Mcube : https://ics-mcube.cnrs.fr/ de l'Institut Charles Sadron : https://www.ics-cnrs.unistra.fr/ , qui est située à Strasbourg (France).
L'Institut Charles Sadron (ICS) est un laboratoire du Centre National de la recherche scientifique (CNRS) s'intéressant à la physique de la matière molle et des polymères.

L'ICS a été créé en 1947 pour développer à la fois la science fondamentale des polymères à l'interface entre la chimie et la physique, et pour accompagner la naissance de l'industrie des polymères. Depuis, l'ICS a pu s'établir comme acteur mondial dans différents domaines liés aux polymères et systèmes auto-assemblés.
L'ICS est associé à l'Institut de Chimie (INC) du CNRS et en interaction forte avec l'Institut de Physique (INP) et l'Institut des sciences de l'ingénierie et des systèmes (INSIS). L'Institut Charles Sadron est également associé à l'Université de Strasbourg et à l'INSA de Strasbourg, avec des liens forts avec l'UFR de Physique et Ingénierie, l'ECPM et la Faculté de Chimie.

Structuré en sept équipes de recherche et quatre plateformes, l'ICS rassemble 53 chercheurs et enseignants-chercheurs, 38 ingénieurs, techniciens et administratifs et environ 100 doctorants, post-docs, chercheurs associés et stagiaires.

On en parle sur Twitter !