En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

CDD doctorant (H/F) environnement social et progression tumorale

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9198-JACMON-001
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : mardi 23 juin 2020
Nom du responsable scientifique : Jacques Montagne
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Comment l'environnement peut moduler la progression tumorale:
Dans la nature, l'environnement social est reconnu comme ayant de nombreuses conséquences sur le comportement et la fitness des individus. Chez l'homme, les praticiens considèrent souvent que le bien-être psychologique contribue à la guérison des malades, mais les mécanismes physiologiques sous-jacents restent mystérieux. Les études non biaisées utilisant des modèles animaux ont souvent permis d'élucider ce type de phénomènes complexes. Nous avons montré (Dawson et al 2018) un lien entre environnement social et progression d'une tumeur intestinale génétiquement induite chez la drosophile. Nous projetons de décrypter la cascade physiologique induite par le contexte social. L'hypothèse de travail est la suivante : un signal chimique (phéromone, microbiote...) agit sur le comportement social des mouches malades, activant un relais neurologique qui agit sur une(des) réponse(s) physiologiques(s) (immune, hormonale, homéostatique...) pour contrôler la progression tumorale. Le projet doctoral se focalisera sur l'étude des fonctions physiologiques liant le comportement social à la croissance tumorale basés sur des différences de transcriptome (en cours de réalisation).

Contexte de travail

Ce projet doctoral est issu d'une collaboration entre l'équipe Croissance et Métabolisme chez la drosophile (I2BC-UMR9198, INSB) et le pole Comportement (EGCE-UMR9191, INEE). Le(a) candidat(e) doit avoir le sens du travail en équipe et des bases de génétique et de physiologie cellulaire. La connaissance du modèle drosophile et/ou des analyses comportementales n'est pas obligatoire mais sera positivement considérée.
Références :
Dawson E, Bailly T, Dos Santos J, Moreno C, Devilliers M, Maroni B, Sueur C ,Casali, A, Ujvari B, Thomas F, Montagne J, Mery F 2018. Social environment mediates cancer progression in Drosophila. Nat Comm, 9, doi: 10.1038/s41467-018-05737-w.
Sueur C, Mery F 2017 . Social Interaction in Animals: Linking Experimental Approach and Social Network Analysis. Frontiers in psychology 8, 35
Garrido D, Rubin T, Poidevin M, Maroni B, LeRouzic A, Parvy JP, Montagne J 2015. Fatty Acid Synthase Cooperates with Glyoxalase 1 to Protect Against Sugar Toxicity. PLoS Genet: 11(2): e1004995.
French AS, Sellier M-J, Ali Agha M, Guigue AMA, Chabaud M-A, Reeb PD, Mitra A, Grau Y, Soustelle L, Marion-Poll F 2015. Dual mechanism for bitter avoidance in Drosophila. J Neurosci 35, 3990-4004.

On en parle sur Twitter !