En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Rôle des interactions neurogliales dans le contrôle cérébelleux des fonctions cognitives (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 25 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9197-GLEDAL-001
Lieu de travail : SACLAY
Date de publication : lundi 4 octobre 2021
Nom du responsable scientifique : Glenn Dallérac
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 décembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le cervelet est une région cérébrale historiquement connue pour son rôle moteur. Cependant de Plus en plus de données cliniques et expérimentales convergent vers l'idée que cette structure intervient également dans certaines fonctions cognitives et émotionnelles. Le cervelet a une organisation anatomique particulière, le subdivisant en 10 lobules distincts qui sont anatomiquement connectés, via les noyaux profonds, à de nombreuses régions corticales motrices et non motrices tels que le cortex Préfrontal, la VTA et l'hippocampe, expliquant ainsi son influence à la fois motrice et ognitive. Au-delà de cette organisation lobulaire, il existe au sein de chaque lobule Les clusters de cellules de Purkinje activées de manière synchrone et formant ainsi des microdomaines fonctionnels. Ainsi, la participation du cervelet à des fonctions motrices et cognitives s'effectue de manière adaptée au contexte et reposerait sur l'activation sélective de microdomaines particuliers. De manière intéressante, les études modélisant ce fonctionnement modulaire par microdomaines suggèrent que les afférences monoaminergiques du cervelet pourraient sous-tendre de telles activations sélectives et épisodiques. Cependant, ces afférences ne présentant pas de structure synaptique bien définies et présentant un mode de transmission volumique, il est peu probable que leurs activations seules permettent de définir des microdomaines fonctionnels avec exactitude. Le cortex cérébelleux présente une forme unique de cellule astrogliale, les cellules de Bergmann, en forte interactions avec les cellules de Purkinje, seule sortie neuronale du cortex cerebelleux. Les cellules de Bergmann représentent un type cellulaire majeur du cervelet, et sont connues pour leurs rôles dans le support métabolique et le maintien des homéostasies ioniques et hydriques. De plus, il a été démontré qu'outre ces fonctions de support, les cellules de Bergmann sont capables de contrôler l'efficacité des entrées synaptiques glutamatergiques sur les cellules de Purkinje. Nos données montrent que les cellules de Bergmann expriment le transporteur vésiculaire de monoamine VMAT2 et le transporteur de monoamine (dopamine et noradrenaline) DAT, atypiques dans les astrocytes. Notre hypothèse est donc que via cette propriété unique, le réseau dense de cellules de Bergmann module finement l'homeostasie monoaminergique et contrôle ainsi la précision de recrutement de microdomaines appropriés permettant une implication du cervelet adapté au contexte. Le projet de thèse proposé vise donc à examiner la contribution des cellules de Bergmann dans la modulation monoaminergique des cellules de Purkinje et ses conséquences sur les processus moteurs et cognitifs.

Contexte de travail

La recherche s'effectuera dans l'équipe de Glenn Dallérac à l'Institut des Neurosciences Paris-Saclay. Le/la doctorant(e) sera encadré(e) par Micaela Galante et Glenn Dallérac.

On en parle sur Twitter !