En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant valley currents in graphene (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 5 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9001-REBRIB-005
Lieu de travail : PALAISEAU,PALAISEAU
Date de publication : jeudi 15 octobre 2020
Nom du responsable scientifique : Rebeca Ribeiro
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le premier isolement de graphène, une couche épaisse d'un atome d'atomes de carbone disposés en hexagones, a attiré beaucoup d'attention en 2005 compte tenu de ses caractéristiques remarquables: mobilité élevée des porteurs, comportement ambipolaire, grande résistance mécanique. Peu de temps après, d'autres matériaux en couches 2D se sont également avérés avoir des caractéristiques remarquables et héberger un grand nombre de phénomènes de physique de la matière condensée. Une grande réussite technologique de nos jours est l'empilement de ces couches 2D pour former des hétérostructures de van der Waals (vdW) [Nat. Nanotech 5, 722] et donc de combiner les propriétés de chaque matériau pour concevoir des matériaux avec de nouvelles propriétés [Nature 499, 419].
Contrairement aux matériaux 2D classiques, cultivés par épitaxie par jet moléculaire, les structures vdW en couches peuvent être constituées de n'importe quelle combinaison de matériaux 2D, étant donné qu'il n'y a pas de restrictions de paramètre de réseau. L'autre degré de liberté de ces hétérostructures est l'alignement angulaire relatif entre ses couches, ce qui peut modifier considérablement ses propriétés fondamentales. Un exemple remarquable de cela, prévu pour certaines hétérostructures vdW, est l'émergence de phases de matière où les porteurs de charge s'écoulent sans dissipation. Dans les hétérostructures de graphène alignées cristallographiquement avec du nitrure de bore (isolant isomorphe au graphène), une telle phase a été prédite. Cependant, en raison de la rareté des outils expérimentaux pour contrôler l'alignement des couches, les observations disponibles restent peu concluantes [Science 346, 448; Science adv. 4, eaaq0194].
Au cours de ce doctortl, nous proposons d'utiliser une nouvelle technique pour contrôler l'alignement angulaire entre les couches dans une hétérostructure vdW [Science 361, 690] pour étudier la génération et le contrôle de signaux électriques liés à ces phases de la matière dans le graphène

Contexte de travail

C2N est situé sur les plateaux de Saclay au sud de Paris. Les travaux seront réalisés au sein du groupe PHYNANO, spécialisé en physique et technologie des nanostructures du fondamental aux applications.

Contraintes et risques

NA

On en parle sur Twitter !