En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse - Neurobiologie des maladies psychiatriques (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8246-CATBET-002
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 29 avril 2019
Nom du responsable scientifique : Catalina Betancur
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Évaluation du système endocannabinoïde en tant que cible thérapeutique de l'autisme chez des souris déficientes en Shank3

L'architecture génétique du trouble du spectre autistique (TSA) est très hétérogène et comprend un nombre important de gènes hautement pénétrants qui se traduisent par des formes monogéniques de TSA. Les mutations du gène SHANK3 font partie des causes monogéniques les plus courantes de l'autisme et représentent une classe de mutations du TSA qui ont un impact sur la fonction des synapses glutamatergiques. Ce dysfonctionnement synaptique crée un déséquilibre entre la neurotransmission excitatrice et inhibitrice (E / I), que l'on pense être à l'origine des manifestations neurocomportementales observées dans le TSA. La restauration d'un rapport E / I normal constitue donc une approche thérapeutique prometteuse pour traiter les formes de TSA résultant de multiples mécanismes moléculaires et cellulaires.

L'objectif de ce projet est d'évaluer si la modulation du système endocannabinoïde (SEC) a des effets bénéfiques dans un modèle murin de TSA. Le SEC est un modulateur clé de l'excitabilité neuronale et de la plasticité synaptique et s'est déjà révélé prometteur en tant que cible thérapeutique dans certains troubles neurodéveloppementaux. Nous examinerons d'abord le rôle du SEC chez des souris présentant un déficit en Shank3 afin de déterminer si le déficit en Shank3 est associé à des altérations biochimiques et fonctionnelles (y compris électrophysiologiques) du SEC. Par la suite, nous évaluerons les effets de l'administration de modulateurs du SEC sur le phénotype de souris déficientes en Shank3, en cherchant plus particulièrement à rétablir l'équilibre E / I et à inverser les déficits synaptiques (morphologiques et électrophysiologiques) et comportementaux observés chez ce modèle de souris.

Contexte de travail

Le groupe du Dr Catalina Betancur au laboratoire Neuroscience Paris-Seine (INSERM, CNRS), Institut de Biologie Paris-Seine, Sorbonne Université, possède une expertise unique dans la génétique de l'autisme, la découverte de gènes impliqués dans l'autisme et la dissection fonctionnelle multidimensionnelle des mutations de ces gènes. Des approches de neurobiologie, biochimie et comportementales seront complétées par le savoir-faire en électrophysiologie de l'établissement de détachement ("secondment"). Le candidat acquerra également des compétences en conception de projets de recherche translationnelle, en rédaction médicale et en réglementation concernant les essais cliniques chez Eurotrials.

Informations complémentaires

"Dysfonctionnement synaptique dans les troubles neuropsychiatriques" (Syn2Psy) est un réseau de formation innovant ("Innovative Training Network") financé par le programme-cadre Horizon 2020 de l'Union européenne au titre de l'initiative Actions Marie Sklodowska-Curie. Sa mission est de fournir une formation de niveau doctorat sur les bases moléculaires, synaptiques, des circuits et du comportement des troubles neuropsychiatriques.

Pour plus de détails visitez le site http://www.syn2psy.eu/.

Le candidat ne doit pas avoir résidé ou exercé son activité principale (travail, études, etc.) en France pendant plus de 12 mois au cours des 3 années qui ont immédiatement précédé son recrutement (courts séjours, par exemple, les vacances ne comptent pas).

Les candidats retenus recevront un salaire attractif, conformément aux actions Marie Skłodowska-Curie, pendant 36 mois. Le salaire exact dépend du facteur de correction défini par l'UE et des réglementations fiscales locales (le salaire mensuel brut serait d'environ 3 000 €).

La date limite de candidature est le 15 mai 2019. Les candidats qui postulent à ce poste devront postuler deux fois, via le site web de Syn2Psy (ESR 10) et via le portail du CNRS, pour se conformer aux règles du réseau et du CNRS.

On en parle sur Twitter !