En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant H/F Modélisation des données et analyse spectrale utilisant la théorie des ondelettes et application au traitement du signal et à l'analyse EEG

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 4 février 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8197-NATBOI-042
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : jeudi 14 janvier 2021
Nom du responsable scientifique : D. HOLCMAN
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 mars 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le candidat développera des outils théoriques, des modèles EEG, une carte de reconstruction multi-contacts et des simulations numériques conformes à celles développées par le groupe D. Holcman. Nous allons utiliser des ondelettes pour analyser l'EEG enregistre sur le cerveau de patients anesthésies. Une collaboration est en cours avec plusieurs hôpitaux parisiens et à Cambridge, au Royaume-Uni.
Travail en analyse de données et analyse spectrale, théorie des ondelettes, simulations numériques et classification algorithmique, biologie computationnelle et sciences associées
Compétences en :
- Mathématiques appliquées-physique-informatique- EEG neuroscience
- simulations/analyse de données/python/matlab

Contexte de travail

L'Institut de biologie de l'ENS (IBENS) est un centre de recherche fondamentale qui mène des recherches originales visant à décrypter les mécanismes fondamentaux au cœur des processus biologiques.
Unité mixte ENS-CNRS-INSERM, l'IBENS accueille plus de 300 personnes regroupées en 30 équipes autonomes conduisant une recherche hautement collaborative et multidisciplinaire qui allie approches expérimentales et théoriques.
L'activité de recherche couvre des champs thématiques variés : Neurosciences, Biologie du développement, Génomique fonctionnelle, Écologie et biologie de l'évolution.

On en parle sur Twitter !