En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorat en sismologie à l'Université de Strasbourg (H/F) - M/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7516-ZACDUP-003
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 11 mai 2020
Nom du responsable scientifique : Zacharie Duputel
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'équipe de sismologie de l'Institut de Physique du Globe de Strasbourg / Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre cherche un-e doctorant-e pour étudier l'initiation des grands tremblements de terre en utilisant des données sismologiques proches de la faille. Il est aujourd'hui établi que certains séismes sont précédés par une augmentation significative de l'activité sismique. Ce phénomène peut être interprété soit comme une cascade de ruptures aléatoires aboutissant au choc principal soit comme une phase de nucléation lente au cours de laquelle la faille glisse a-sismiquement et déclenche des séismes précurseurs avant d'accélérer pour aboutir à la rupture principale. Les implications sont très importantes pour l'estimation de l'aléa sismique. Dans le modèle en cascade, les séismes pré-chocs se déclenchent aléatoirement les uns les autres et finissent par déclencher aléatoirement un séisme de plus grande magnitude. Dans ce cas de figure, les séismes pré-chocs ne peuvent pas être utilisés pour la prédiction. A l'inverse une interaction entre déformations sismiques et asismiques pendant la phase de nucléation suggère un lien causal dans lequel le glissement asismique déclenche les séismes pré-chocs avec un potentiel prédictif.

L'étudiant-e travaillera sur des séquences de séismes “pré-chocs” précédent différents grands tremblements de terre en utilisant des données sismologiques locales et régionales. Le travail portera notamment sur des approches de type template-matching et de relocalisation pour étudier en détail les mécanismes d'initiation des grands tremblements de terre. Ces méthodes seront complétées avec la mise en place de modèles ETAS pour vérifier la pertinence statistique des séquences de foreshocks observées.

Contexte de travail

L'Institut de Physique du Globe de Strasbourg / École et Observatoire des Sciences de la Terre à l'Université de Strasbourg couvrent un large domaine des sciences de la Terre et offre de très bonnes conditions de recherche. Avec une large proportion d'étudiants internationaux et une mixité culturelle importante, Strasbourg est l'une des villes Françaises les plus attractives pour les étudiants internationaux.

Contraintes et risques

Pas de risques à signaler

Informations complémentaires

Cette thèse est effectuée dans le cadre du projet ERC PRESEISMIC. La candidature doit être effectuée via le portail emploi. Merci de joindre une lettre de motivation, un CV et le nom d'une référence qui sera éventuellement contactée pour une lettre de recommandation.

On en parle sur Twitter !