En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat de thèse (H/F) - Etude théorique et computationnelle de la désintégration par capture d'électrons pour la métrologie

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 11 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7504-CATBON-032
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mercredi 21 juillet 2021
Nom du responsable scientifique : HERVIEUX Paul-Antoine
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'objectif global de ce projet (Prima-LTD) est d'améliorer la connaissance de la désintégration par capture d'électrons (CE) et des processus de relaxation atomique subséquents. Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un consortium européen de métrologie incluant des expérimentateurs et des théoriciens spécialisés en physique nucléaire et en physique atomique.
Le-la candidat-e travaillera au développement de codes de calcul pour décrire les propriétés électroniques des radionucléides étudiés expérimentalement au sein du consortium Prima-LTD. Plus précisément le-la candidat-e élaborera des codes informatiques dans le cadre de la théorie de la fonctionnelle de la densité relativiste pour générer les énergies électroniques et les fonctions d'onde des états liés et du continuum pour des radionucléides d'intérêts.
Le-la candidat-e fera le lien entre la description nucléaire de la désintégration par capture électronique développée au Laboratoire National Henri Becquerel (LNHB) du CEA Saclay et la partie atomique développée à Strasbourg.
Finalement le-la candidat-e comparera les prédictions théoriques avec les mesures expérimentales obtenues dans le cadre du consortium (Prima-LTD).
Le-la candidat-e devra avoir une bonne connaissance en théorie de la structure électronique des atomes ainsi que posséder des notions sur la description relativiste des atomes lourds. Des connaissances de base en physique nucléaire spécifiquement sur les différents processus de désintégration sont souhaitées.
Le-la candidat-e devra posséder une bonne pratique du traitement, de l'analyse et de l'exploitation des données, avoir une bonne expérience de programmation en langage Fortran, connaître MATLAB et origin et maîtriser l'anglais (compréhension et expression orale, écrite et technique).

Contexte de travail

Le-la candidat-e recruté-e intègrera l'Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg, situé sur le campus de Cronenbourg, et plus particulièrement l'équipe Q-DYNO (Quantum DYnamics of Nano-Objects) du Département d'Optique ultrarapide et de Nanophotonique (DON). Il-elle travaillera sous la responsabilité du responsable de l'équipe.
Le-la candidat-e sera amené-e à travailler en collaboration avec différents chercheurs du consortium Prima-LTD et à effectuer des missions en France et à l'étranger.

On en parle sur Twitter !