En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Modélisation et simulation numérique de la turbulence élastique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7351-DARVIN-001
Lieu de travail : NICE
Date de publication : mardi 23 juillet 2019
Nom du responsable scientifique : Dario Vincenzi
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

La turbulence élastique est un régime chaotique qui apparaît dans les solutions de polymères à faible inertie suite à des instabilités purement élastiques. Découverte il y a une vingtaine d'année par Groisman et Steinberg [Nature 405, 53 (2000)], elle est maintenant très utilisée en micro-fluidique pour accélérer le mélange et les transferts de chaleur ainsi que pour favoriser des phénomènes comme l'émulsification. La turbulence élastique et ses applications ont fait l'objet de plusieurs études expérimentales. En revanche la modélisation de la turbulence élastique est encore assez rudimentaire et la simulation numérique de ce phénomène est limitée à des configurations très idéalisées par rapport aux applications (les simulations que l'on retrouve dans la littérature sont pour la plupart en deux dimensions et/ou dans un domaine périodique). Le but de la thèse sera d'avancer dans la modélisation et la simulation de la turbulence élastique dans des conditions réalistes. Des questions qui pourront être abordées concernent : l'amélioration des modèles de fluides visco-élastiques, l'étude de l'effet de la dégradation des polymères, la généralisation du phénomène à d'autres fluides non−newtoniens, l'étude de la formation d'ondes élastiques.

Contexte de travail

Le laboratoire de mathématiques Jean Alexandre Dieudonné fait partie de l'Université Côte d'Azur. Il est situé sur le Campus de Valrose dans le centre ville de Nice. Il est composé de six équipes. Les principales thématiques de recherche sont : géométrie algébrique, topologie algébrique, systèmes dynamiques, analyse, équations aux dérivées partielles, analyse numérique, mécanique des fluides, probabilités et statistiques et les systèmes complexes. Une importance particulière est aussi accordée aux interactions des mathématiques avec d'autres disciplines, tels que la physique, la mécanique, la chimie et la biologie.
L'étudiant travaillera dans l'équipe "Modélisation Numérique et Dynamique des Fluides" sous la direction de Dario Vincenzi, chercheur au CNRS.
De plus, il est prévu que l'étudiant passe quelques mois par an à l'International Centre for Theoretical Sciences, Bangalore, Inde, où il travaillera en collaboration avec Samriddhi Sankar Ray.

Informations complémentaires

L'étudiant aura préférablement un cursus de physique ou de mathématiques appliquées. Des connaissances de mécanique des fluides seront aussi appréciées.

On en parle sur Twitter !