En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Recrutement d'un doctorant H/F « Maîtrise de l'encrassement avec des ultrasons à ondes guidées »

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7274-MARLEP-001
Lieu de travail : NANCY
Date de publication : mercredi 5 décembre 2018
Nom du responsable scientifique : LE PAGE Marie ; MUHR Hervé
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

La thèse proposée s'inscrit dans la maîtrise des procédés de précipitation et de cristallisation, en lien étroit avec le monde industriel. L'entartrage des équipements est une préoccupation majeure. Les domaines d'application sont larges et concernent les réacteurs industriels, les échangeurs de chaleur, les conduites d'eau, les coques de bateaux …
En effet, le recours à des traitements physiques à l'aide d'outils adaptés, s'avère très prometteur, car l'action se fait sur la surface qui s'encrasse, et non sur la solution en contact avec la surface. Les premières études sur l'utilisation d'ultrasons à ondes guidées affichent des perspectives nouvelles et ambitieuses. Au-delà de l'application industrielle, la compréhension des mécanismes mis en jeu permettra d'adapter au mieux l'outil industriel à l'application recherchée, et s'avère donc être un challenge scientifique d'intérêt.

Déroulement de la thèse :
Le travail de thèse sera réalisé en plusieurs étapes :
- Recherche bibliographique, analyse des données existantes,
- Montage d'un dispositif expérimental de laboratoire pour étudier l'entartrage, avec et sans ondes ultrasonores,
- Démonstration de la faisabilité et de l'intérêt du traitement mis en place,
- Détermination des conditions opératoires optimales de fonctionnement,
- Développement et mise en place à l'échelle pilote sur des échangeurs de chaleur.
Pour cette étude on s'intéressera tout particulièrement à la précipitation de carbonate de calcium, et au dépôt de matière sur les surfaces solides.

Contexte de travail

Ce travail s'inscrit dans le cadre d'un projet collaboratif, financé par BPI France et le Feder/Région Grand'Est, avec 3 partenaires industriels et un autre laboratoire universitaire. Des réunions à intervalles réguliers, ainsi que des livrables associés ponctueront le déroulement de la thèse.

On en parle sur Twitter !