En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F 3 ans doctorat

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 13 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7272-ALIMIJ-002
Lieu de travail : NICE
Date de publication : lundi 22 novembre 2021
Nom du responsable scientifique : ALICE MIJA & PATRICK NAVARD
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 février 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Présentation du projet. La pollution plastique pourrait conduire à la dégradation des sols, avec des coûts environnementaux et économiques importants. Le projet considère les multiples facettes de la pollution plastique : cocktails contaminants comprenant des additifs et substances NIAS non intentionnellement ajoutées . Avec une nouvelle méthodologie basée sur une collaboration entre la chimie des polymères et l'écologie des sols, plusieurs scénarios d'exposition des organismes du sol aux plastiques sur mesure seront explorés afin de décrypter leur toxicité dans différents compartiments environnementaux (rhizosphère, micro-organismes, mésofaune, plastisphère ) et évaluer leurs impacts sur les fonctions des sols et sur les cycles biogéochimiques.
Ce projet est financé par l'Agence Nationale de la Recherche.

Contexte et mission. Le doctorant préparera divers microplastiques sur mesure, bien contrôlés, et caractérisera parfaitement leur composition chimique (polymère, additifs et certains NIAS). Les éventuelles modifications subies par les plastiques lors du traitement des déchets seront étudiées.
L'aspect physique des particules plastiques sera évalué à l'aide de microscopies optique et électronique. La composition chimique des plastiques préparés sera caractérisée par une combinaison de techniques chimiques de pointe. Ces techniques seront utilisées pour rechercher d'éventuels changements plastiques dans les amendements organiques, dans les corps et les matières fécales des organismes du sol des échantillons de sol incubés.

Contexte de travail

ICN et CEMEF

On en parle sur Twitter !