En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral / PhD (H/F) -Identification de protéines sur des poteries préhistoriques par des approches immunologiques et protéomiques (Nice/Copenhague)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 18 février 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7264-ISATHE0-002
Lieu de travail : NICE
Date de publication : jeudi 28 janvier 2021
Nom du responsable scientifique : Stephane Azoulay (CNRS, Lead) Matthew Collins (UCPH)
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'identification des résidus protéiques associés aux céramiques archéologiques offre une meilleure précision pour déterminer le contenu des récipients par rapport aux approches basées sur les lipides. Leur analyse de routine constituerait un outil essentiel pour comprendre le développement des premières économies agricoles, comme l'ont montré des recherches pionnières. Cependant, la préservation des protéines résultant de différents types de traitement (en particulier le degré de chauffage) et de différentes conditions d'enfouissement (acide, alcaline, anoxique) n'est toujours pas connue dans les détails. Vous recevrez une formation en analyse immunologique et protéomique, et vous appliquerez ces approches à la céramique expérimentale, ethno-archéologique et préhistorique. L'étudiant ou l'étudiante mènera une série d'expériences visant à étudier différents processus de cuisson et à simuler la dégradation en utilisant les installations du CEPAM et de l'ICN, à Nice, et en étant détaché à l'UoY pour travailler au Centre YEAR.

Contexte de travail

Les échantillons produits seront analysés en utilisant une combinaison de techniques d'immunoessais de dernière génération (technologie Luminex® xMAP®, Nice dir. S. Azoulay) et des approches basées sur la protéomique (LC-MS/MS, Copenhagen dir.M. Collins), afin de comparer les résultats entre les deux techniques. Sur la base de ces expériences, une sélection de céramiques préhistoriques qui ont déjà été analysées pour les lipides sera effectuée en collaboration avec l'ESR7 et l'ES9. Vous aurez l'occasion d'être détaché à l'Université de York pour travailler sous la direction de J.Hendy en effectuant des simulations de cuisson et de dégradation au Centre YEAR.

Informations complémentaires

le contrat doctoral s'inscrit dans le cadre du programme ChemArch https://sites.google.com/palaeome.org/chemarch/home

On en parle sur Twitter !