En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorat en sociologie du droit H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 28 septembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7106-PRIDEF-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mardi 7 septembre 2021
Nom du responsable scientifique : Primavera De Filippi
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le doctorant s'occupera d'étudier la gouvernance des communautés blockchain, par le biais d'une enquête de terrain et une immersion culturelle pour analyser les structures de gouvernance formelles et informelles des communautés de la blockchain, écouter les discours de ces communautés de l'intérieur afin de dévoiler la gouvernance tacite
et les pouvoirs invisibles opérant dans les coulisses. Dans un premier temps, la recherche portera sur trois réseaux blockchain existants, sélectionnés pour leurs approches distinctes de la gouvernance : Bitcoin, Ethereum et Tezos. Par la suite, l'attention se portera sur l'analyse de la gouvernance et des opérations des communautés pilotes, sur lesquelles l'étudiant appliquera une recherche-action participative. L'étudiant observera les communautés blockchain à travers une participation directe et continue en vue de révéler leurs objectifs et besoins intrinsèques, leurs préoccupations et leurs doutes. L'analyse qualitative des données
apportera de nouvelles connaissances empiriques concernant à la fois les aspects formels et informels, explicites et implicites des pratiques de gouvernance qui sous-tendent ces réseaux basés sur la blockchain, révélant les dynamiques de pouvoir qui passent souvent inaperçues par les communautés elles-mêmes.

Contexte de travail

- Le chercheur travaillera dans les locaux du CERSA à Paris. Le travail à distance sera permis pour des périodes spécifiques, tout en maintenant des rendez-vous réguliers en face à face.
- Le poste permet des horaires de travail flexibles.
- La recherche sera gérée avec une approche axée sur les objectifs, en se concentrant sur les livrables.

Contraintes et risques

Aucun risque.
Contraintes:
- Intérêt démontré et connaissances préexistantes dans plusieurs des sujets suivants :
ethnographie, recherche-action participative, technologie blockchain, technologies peer-to-peer, gouvernance distribuée, production par les pairs basée sur les communs.
- Maîtrise de l'anglais, excellentes capacités de rédaction et de présentation
- Capacité à travailler en équipes multidisciplinaires, autonomie, esprit critique

Informations complémentaires

Le projet du Conseil européen de la recherche « Blockchain Gov », dirigé par Primavera De Filippi, se spécialise sur des études ethnographiques et participatives
Recherche-action pour enquêter sur la gouvernance des réseaux blockchain.
Le projet est d'une durée de 5 ans (2021-2026), financé par l'Union Européenne (subvention ERC de 2 millions d'euros), hébergé au Centre National de
Recherche Scientifique (France) et l'Institut universitaire européen (Italie), avec des conseillers du Berkman Klein Center de l'Université Harvard.

On en parle sur Twitter !