En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Dynamique de jets impactants (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 15 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7010-MEDARG-005
Lieu de travail : NICE
Date de publication : vendredi 24 juin 2022
Nom du responsable scientifique : Médéric Argentina
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 3 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

La récente démocratisation des imprimantes 3D a suscité un nouvel engouement dans la communauté scientifique autour de l'impact de microjets de liquide sur des substrats. Les jets sont aussi des outils clé pour le nettoyage et le refroidissement de surface en microélectronique. L'impact d'un jet liquide submillimétrique (typiquement 10-100 microns de diamètre) soulève des questions sur la réalisation expérimentale et la morphogenèse du film liquide déposé : au-delà d'une certaine vitesse d'impact du jet, le dépôt se déstabilise et donne lieu à une morphologie particulière, dite de ressaut hydraulique, caractérisée par de très fortes variations de hauteur et une forte sensibilité aux conditions extérieures. Pour l'optimisation de l'impression 3D, l'augmentation de la vitesse d'impression par une plus grande vitesse du jet devrait apporter une percée dans les technologies d'impression si les instabilités hydrodynamiques indésirables sont évitées.

Ce projet vise à faire la lumière sur la dynamique des jets qui frappent une surface. Il s'agit d'un problème complexe qui demande un travail très ambitieux à la fois expérimental, numérique et de modélisation, car il implique de nombreux effets physiques et des couplages subtils entre ceux-ci. La dynamique de l'impact d'un jet sera ainsi fortement influencée par la présence d'une interface libre déformable, des effets de transfert thermique et de changement de phase au contact avec un substrat chauffé ou refroidi, l'apparition d'écoulements turbulents, ou encore l'addition de fibres dans le liquide comme cela peut-être le cas pour renforcer les propriétés mécaniques des objets imprimés.

Notre approche, à la fois expérimentale, numérique et théorique, a déjà reçu un soutien et une validation par l'ANR dans le cadre du projet IJET porté par Médéric Argentina, qui sera le directeur de la thèse.

Contexte de travail

Ce sujet de thèse entre dans le cadre du développement d'une activité dans notre groupe de recherche, reliée à la dynamique de jets impactants.
Cette recherche entre pleinement dans les thématique de l'ANR Ijet dont le directeur de thèse est porteur.

Contraintes et risques

RAS

On en parle sur Twitter !